Tous enthousiastes ! Le je(u) de l’enthousiasme

Tous enthousiastes ! Le je(u) de l’enthousiasme

Et si on osait l’enthousiasme ?!

L’enthousiasme est un je(u) dont tu es le héros. 
Un je(u) parfois oublié, mais qui ne demande qu’à déployer ses ailes, comme un papillon prêt à illuminer le monde ! 

Tellement vrai ! C'est parfois difficile de se retenir, et il y a une vraie tendance à se faire analyser à l'insu de notre plein gré sur facebook, mais tout est là   Ecouter, accueillir, compatir, éventuellement PROPOSER un avis, une ressource, mais l'invasion de conseils non sollicités, même bien intentionnés, c'est limite agressif en fait, ou au moins intrusif...

J’ai eu le plaisir d’assister à la présentation d’un livre qui va libérer ta force intérieure, ton énergie, cet enthousiasme qui te donne des ailes, qui te porte vers plus de sens et d’épanouissement. 

Ce livre, c’est « Tous enthousiastes ! » 

Une pépite d’inspirAction signée André Stern, Maître du Je(u) efferveScient aux multiples talents qui te partage les dernière découvertes pour retrouver ton énergie d’enfant, cet enthousiasme sur lequel nous avons trop souvent mis un couvercle… et si la flamme demeure, c’est nous qui nous éteignons, éloignés que nous sommes de cette énergie magique qui ne demande qu’à être ravivée !

Le livre qui sortira le 4 septembre, mais il commence déjà à planter des graines, à essaimer, comme ce joli papillon bleu, cet enthousiasme que j’ai fait voyager à La Défense, contrée en grand besoin de stress-défense, en semant quelques sourires de grands enfants devant ce papillon de papier, précieusement conservé pour mieux le diffuser. 

Tous enthousiastes : mettons plus de je(u) dans nos vies avec André Stern

Parce que conserver son enthousiasme est précieux.
Et encore mieux : le cultiver, l’infuser pour mieux le diffuser, et devenir un Maître du Je(u) 🙂 

Parce que j’ai eu le plaisir d’infuser en avant-première cet ouvrage magique, nous allons explorer un peu plus loin ce bel univers oublié… 

Explorons ensemble le Pays Merveilleux de l’enthousiasme,
celui des Maîtres du Je(u) et de la stress-défense !

Version @ écouter, pour mettre de l’enthousiasme dans tes oreilles :

 

Un grand MERCI aux éditions Horay pour cette découverte, un moment magique, efferveScient, et tellement accordé à la symphonie polyvagale de la stress-défense… signe que l’enthousiasme a déjà commencé à essaimer 😉 

 

L’enthousiasme, potion d’EfferveScience

L’enthousiasme est une potion magique dans laquelle nous sommes tombés quand nous étions petits. 

Celle du je(u), de la curiosité, de l’efferveScience, de la créActivité, du flow… toutes ces voies qui mènent au dépassement de soi, à l’émergence de nouvelles idées, de nouveaux concepts, de nouvelles passions qui nous font avancer toujours plus loin, explorActeurs de nouveaux mondes d’apprentissage et de partage. 

L’enthousiasme, c’est l’engrais du cerveau. 

Tous enthousiastes : mettons plus de je(u) dans nos vies avec André Stern(oui, je dessine sur mes livres, c’est mon enthousiasme à moi, surtout depuis que le sketchnoting m’en a (re)donné l’autorisation !) 

« On commence à vieillir quand on finit d’apprendre », dit une sagesse japonaise.

Cette citation qui m’a toujours guidée ne cesse de se préciser et s’affiner au regard des neurosciences. 
En cassant le déterminisme génétique déjà : le cerveau est malléable, évolutif, plastique. Nous ne naissons pas avec un « score » figé mais avec un potentiel illimité !
On a d’abord cru que l’utilisation du cerveau suffisait à « muscler » son cerveau, et à prévenir la neurodégénérescence aussi. Rappelle-toi, cette époque des jeux d’entrainement cérébraux pour cultiver son « intelligence », programmes cérébraux qui ont eux-même fini par dégénérer… car il manquait l’ingrédient secret ! 

*petit suspens*

*enfin bon c’est le sujet de l’article*

*tu as trouvé ?* 

Oui, l’enthousiasme ! 

Cette enthousiasme intrinsèque qui nous donne l’envie de découvrir un sujet, de l’approfondir, de l’infuser et de le diffuser ! 
Cette super combo de motivAction et d’émotions, qui vient de soi, toujours, et dont l’effet secondaire est … l’apprentissage. 

Car oui, l’apprentissage n’est pas une action qu’on choisit, mais la conséquence d’un environnement propice dont la fondation est l’enthousiasme. 

Tous enthousiastes : mettons plus de je(u) dans nos vies avec André SternLes effets secondaires de l’enthousiasme, vers l’infini et au-delà !

L’une des conséquence, la première, avant une belle envolée vers les compétences qui te propulserons vers l’infini et au-delà la réussite ! 

Alors pourquoi un jeu qui nous invite à faire du calcul mental n’a pas les effets escomptés ? 
Parce que c’est ch**** franchement pas super ludique… ni enthousiasmant.

Il y manque cet autre élément, ô combien lié à l’enthousiasme, et dont je te parle en permanence : le je(u)

 

Le je(u), activActeur d’enthousiasme

Le je(u) c’est le mode par défaut des enfants.
Leur monde par défaut.
Leur élément. 

Leur boost d’enthousiasme.
Tellement naturel chez l’enfant qu’il en reçoit un shoot toutes les 2 minutes ! 
Quand les adultes que nous sommes, en quête de sens, ne trouvons la précieuse fiole que 2 à 3 fois… par an 🙁 #moche 

Le je(u), c’est LA voie qui permet de libérer tous les super pouvoirs de l’enthousiasme : 

Tous enthousiastes : mettons plus de je(u) dans nos vies avec André Stern

Ce je(u) dont je met, encore et toujours, le « u » entre parenthèses, car il est le mélange d’une impulsion personnelle, un intérêt, une curiosité, avec le plaisir de la découverte, du jeu, de l’épanouissement des talents. 

Ce je(u), si naturel chez l’enfant, a été trop souvent étouffé, refréné, oublié, recouvert d’un couvercle écrasant, oppressant. 

Le couvercle de l’éducAction, de l’école avec son apprentissage format gavage, en masse, planifié, indifférent aux intérêts et rythmes de l’enfant, mais aussi éducation des parents, qui même avec toute leur bienveillance vont bien souvent parasiter l’enfant de messages contraignants, avec des invitations à faire plus, mieux, différemment…

L’antidote ?

Une formule magique :

Tous enthousiastes : mettons plus de je(u) dans nos vies avec André Stern

« Je t’aime parce que tu es tel que tu es. »
Puissant.

Au lieu de ça : de l’amour conditionnel, des injonctions paradoxales, des attentes trop élevées, des chemins tous tracés qui nous suivent et nous guident de l’enfance au monde du travail, tous ces messages trollesques qui nous font endosser un masque qui n’est pas le nôtre, un masque parfois trop lourd à porter, qui nous déconnecte de notre je(u), jusqu’à déconnecter, jusqu’à s’épuiser. 

Et là… 

 

Game : over. 

Game over,
Fin de partie.
Épuisement.
Burn-out. 

Game over, fin du je(u)(oui, il y a du déni sur un burn-out, sur un premier en tout cas…) 

C’est la première révélAction de la lecture efferveSciente et passionée de cet ouvrage rempli d’enthousiasme ! 

Game over.
Game. Over.
GAME. Over

Ça semble évident, encore plus avec mon approche ludique de la prévention du burn-out, et pourtant, je n’avais pas réalisé la portée de ce GAME over avant de me plonger dans l’univers enthousiasmant et efferveScient d’André Stern.

C’est en oubliant de jouer que nous nous épuisons.
C’est en abandonnant son je(u) que l’on se perd en route.
C’est en quittant le je(u) qu’on finit la partie. 

Game over. 

C’est la déconnexion de notre enthousiasme nous a précipité dans les pathologies de mal-être, ou de trop-faire.
Faire plus, plus vite, plus loin, et s’épuiser dans des quêtes qui ne sont pas les nôtres. 

Un extrait, précieux, @ infuser & diffuser : 

Tous enthousiastes : mettons plus de je(u) dans nos vies avec André Stern(oui, je surligne ET je dessine sur mes livres, la lecture enthousiaste est la clé de la mémorisAction)

On y retrouve ces quêtes qui ne sont pas les nôtres, ces masques, ces vampires énergétiques, mais aussi les dernières découvertes de la Théorie PolyVagale, où c’est notre état qui définit notre histoire, et où le mode Vagal Ventral, aWare, le mode du lien, du flow, semble n’être qu’une autre facette de ce précieux enthousiasme parfois perdu, mais jamais très loin. 

On y retrouve aussi une approche de « stress-défense positive », de je(u), de préservAction : la salutogenèse. 

Alors que nous sommes « maladivement » focusés sur la pathogenèse, le « comment on tombe malade », comment le stress évolue en burn-out, comment tel ou tel comportement risque d’entraîner telle ou telle maladie (mais je ne vais pas parler d’épigénétique ici ce serait trop long), on parle curieusement beaaaaaaaaucoup moins souvent du côté lumineux de la Force : la solutogenèse. 
Ou l’art de cultiver sa bonne santé, ou sa résilience quand on parle de stress. 

C’est tout l’intérêt de la Théorie PolyVagale face au stress, de la quête d’enthousiasme et des sciences du bonheur ! 
Je n’ose pas dire qu’elles sortent de l’ombre, ce ne sont pas des sciences de l’ombre bien au contraire. Mais peut-être est-ce un signe que l’enthousiasme a commencé son chemin, et que nous cultivons déjà un peu plus notre mode aWare, notre vision optimiste, celle du côté lumineux de la Force ? 

Et toi, quelle est ta Force ? 

 

Le je(u) dont tu es le héros

Quel est ton je(u), la quête dont tu le héros ? 

Il y en a forcément une, car… 

Tous enthousiastes : mettons plus de je(u) dans nos vies avec André Stern« Chaque enfant veut être un héros. »

Pour la trouver ? 

André Stern nous a proposé une question magique lors de sa conférence : 

Qu’est-ce que tu aimes et qui te rend génial ? 

Quels sont tes talents ?
Ton Super Pouvoir ? 
Ton … (devine !)Ikigai

L’Ikigai, mon outil préféré, ce je(u) ninJaponais qui te permet de trouver ta mission de vie, la quête qui va t’enthousiasmer ! 

A vrai dire, « faire » son ikigai n’est pas nécessaire quand l’enthousiasme est resté, est encore là, et qu’on l’a laissé nous guider. 
Tout est simple, évident, c’est la voie de l’épanouissement, de la salutogenèse, de la préservAction. 
Celle des métiers passions, où on a suivi ses rêves, au lieu de les recouvrir d’un couvercle… 

Oui mais : c’est encore trop rare. 
Et se serait oublier l’autre super pouvoir de cet outil… 
L’ikigai sert AUSSI à détecter une quête qui ne serait pas la nôtre. 
Et quand on a délaissé son enfant intérieur des années, un petit outil ludique pour trouver le « sens » de sa quête de sens est toujours bienvenu 🙂 

Alors petit intermède pédagogeek : 


Pour en savoir plus et compléter ton Ikigai, RDV dans cet article

Fin de la digression. 

 

Mission : reconnexion 

Alors non, je ne vais pas te spoiler les multiples récits, expériences et témoignages qui vont t’accompagner sur le chemin de la reconnexion à ton enthousiasme à la lecture de « Tous enthousiastes ! » 
Je te laisse parcourir cette quête dont tu es le héros, ou l’héroïne bien sûr, dans ce livre qui va te guider sur la voie de l’enthousiasme retrouvé ! 

Mais je ne peux te quitter (et te faire patienter, sortie le 4 septembre) sans te révéler LE secret qui va te rassurer : ton enthousiasme est toujours là. 

Cette petite flamme d’énergie infantile ne demande qu’à être ravivée, et la connexion à ton enfant intérieur rétablie : 

Tous enthousiastes : mettons plus de je(u) dans nos vies avec André Stern

Encore un lien avec la TPV : l’importance du lien dans la voie de l’épanouissement,
il y aurait du Vagal Ventral dans cette histoire que ça ne m’étonnerait pas 😉  

Je laisse la parole à André Stern pour te révéler LE secret : 

Tous enthousiastes : mettons plus de je(u) dans nos vies avec André Stern, et soulevons les couvercles qui ont enfermé notre enthousiasme, laissons-le se raviver !

Tu as le pouvoir, Maître du Je(u) !
Et tu as aussi les clés, la dose d’inspirAction pour commencer à soulever le couvercle 🙂 

Ton enthousiasme est toujours là, au fond de toi, petite flamme intérieure, « Force Intérieure », motivAction qui te porte vers ta quête personnelle, le je(u) dont tu es le héros qui ne demande qu’à être (ré)activé ! 

Je peux déjà te spoiler mon prochain prochain (et premier) livre, en cours de rédaction (scooooooop 🙂 !) : ton enthousiasme passe par la voie vagale ventrale, par ton mode aWare, la voie de la salutogenèse… mais ce n’est qu’un détail efferveScient, qui n’enthousiasme peut-être que l’universitaire scientigeek que je suis, et c’est ok : chacun son je(u) 🙂 

La vérité est bien plus simple : tu sais. 
Il suffit de soulever le couvercle. 
Et d’écouter ce que te souffle ton enfant intérieur… 

Suis le papillon bleu, il te montre la voie. 

Tous enthousiastes : mettons plus de je(u) dans nos vies avec André Stern

Une plongée au coeur de l’enthousiasme, passionnante, efferveSciente, et contagieuse ! 
Parce que l’enthousiasme est contagieux. 
Il se cultive, s’infuse et se diffuse. 
Il te motive, te transporte, et te métamorphose. 
Comme un papillon déployant ses ailes ! 

Envole-toi, Maître du Je(u) ! 

Libère ton enthousiasme, ose et deviens, envole-toi Maître du Je(u) !

Envie de plus d’enthousiasme dans ta vie ? 

Faisons équipe en mode aWare !

Et en attendant le 4 septembre, télécharge ton guide de survie « Burn-out les règles du je(u) » !
Avec un soupçon de pathogenèse mais aussi beaucoup de je(u), d’enthousiasme, d’humour,
et ton Ikigai pour trouver LA quête qui t’enthousiasme 😉 

Mission méditAction

Mission méditAction

Il était une fois, au pays de la stress-défense, une pratique venue des temps immémoriaux.
Une pratique de grands sages et maîtres zen. 
Et un super outil pour lutter contre le stress et l’efferveScience. 

La méditation. 

Qui peut sembler parfois… obscure. 


Une créAction d’Armelle Renac

Je ne suis pas fan des articles catalogues, comme tu le sais, mais j’avais très envie de te proposer une petite sélection d’applicActions pour découvrir la méditation. 

Parce que c’est de la stress-défense scientifiquement prouvée déjà.
Parce que c’est une voie vers le mode aWare des Maîtres du Je(u), le mode Vagal Ventral.
Et aussi parce que je suis trop souvent amenée à partager mes applis préférées pour ne pas enfin en faire un article 🙂 

On a tout dit et lu sur la méditation : qu’il faut arrêter de penser, rester immobile des heures, dans le silence le plus complet partir en retraite à l’autre bout du monde, atteindre la paix intérieure, léviter, et que sais-je encore… 
Alors que, spoil, c’est beaucoup plus simple que ça. 

S’écouter.
Respirer.
Etre présent.
Et (re)commencer. 

Simple.
Facile.
Efficace.

Et même si j’ai tendance à lui préférer la respirAction des Maîtres du Je(u), la cohérence cardiaque, qui donne un focus souvent bienvenu pour les esprits un peu trop efferveScients, j’ai tendance assez naturellement à enchaîner mes sessions de cohérence cardiaque par une méditation, un system check un peu plus poussé. 
C’est d’autant plus simple et naturel que la cohérence cardiaque relève déjà de la méditation, avec la triple combo respirAction/ralentissement/prise de recul, et met dans un état de zenitude qui pousse à poursuivre cette parenthèse « slow must go on » 🙂 

Après les applis de Stress Fighters pour gamifier sa quête de Maître du Je(u), les applis de stress-défense @ work, et mon outil favori la cohérence cardiaque, place à la méditAction ! 

Cet art de faire le tri dans les onglets présents dans ta tête 😉 

Level 1 : la pratique

C’est la base.
Le commencement de tout.
Pratiquer.
Appuyer sur play.
Et mettre plus de je(u) ! 

Pour commencer, une trilogie de bonnes nouvelles : 

  • Je ne vais pas te faire un long article sur le pourquoi et le comment de la méditation, Google est là pour ça
    (mais si tu aimes mes longs articles efferveScients, je t’invite à plonger dans le monde merveilleux de la Théorie PolyVagale) 
  • Contrairement aux idées reçues on peut méditer partout, et même en mouvement ! Il y a même un boost d’efficacité en mobilisant tout le cerveau, cervelet inclus, et même s’il est plus facile de débuter au calme, on peut vite emporter sa méditation partout avec soi 🙂
    (c’est pour ça que j’ai quand même utilisé « méditAction » et non méditation, pour la possibilité de méditer en mouvement, et parce que comme souvent l’intention ne suffit pas : pour commencer à méditer il faut… commencer à méditer !)
  • Il y a des supers applis qui te permettent de t’initier à la méditation, avec des univers et des styles variés, avec en bonus des parcours gratuits de 7 ou 8 jours d’initiAction pour explorer les pratiques méditatives : plus d’excuses pour ne pas se lancer !

Fin de la partie théorique, à toi de jouer ! 

Level 2 : expérimentAction

C’est parti pour ma trilogie d’applicActions préférées pour s’initier à la méditation ! 
Je t’invite à tester par toi-même, explorer leurs univers, et profiter de leurs parcours découverte.
Le feeling est très important quand on commence une nouvelle aventure : style, ambiance, voix du/des narrateur(s), ergonomie, design, univers, … 
Mission expérimentAction !

Petit Bambou 

On ne présente plus le petit moine souriant qui a fait méditer la France ! 
Beaucoup ont (re)découvert la méditation avec Petit Bambou, dont j’aime beaucoup l’univers emprunt de zénitude et de féérie, avec les petits contes qui accompagnent le parcours initiatique pour découvrir l’appli. 

Un exemple de conte dédié à tous les esprits efferveScients…  

J’aime beaucoup la voix de la narratrice, très douce et zen (un côté FIPette un peu jazzy pour les connaisseurs).
Passé le parcours découverte, on retrouve une efferveScience de contenus thématiques pour toute les situations : pro, quotidien, stress-défense bien sûr, inspirAction, mais aussi des séances pour initier les Mini Geek et Mini Geekettes à la méditation 🙂 

A découvrir sur le site de Petit Bambou   

Namatata 

Le Maître Zen prend ici la forme d’un petit singe, qui nous guide dans un univers graphique et ludique qui me plait (forcément) beaucoup 🙂 
C’est justement lui qui va t’en dire un peu plus sur la méditation et tous ses bienfaits : 


De l’art très stress-défense de ne pas refaire ce qui est déjà (super bien) fait… 

Pour aller plus loin, ils proposent sur leur site un état des lieux des effets de la méditation, dont voici un extrait stress-défense : 

  • La méditation diminue le stress, l’anxiété et les émotions négatives (1). L’amygdale se rétrécit avec la méditation. Cette partie primaire du cerveau, associée à la peur, la tristesse et la colère.
  • La méditation augmente la confiance en soi et la résilience émotionnelle (2).
  • La méditation diminue la dépression (des essais cliniques montrent que la méditation est aussi efficace que les médicaments et sans effets secondaires) (3).
  • Réduit les insomnies (4) et augmente la sensation de bien-être (5). La méditation augmente l’énergie mentale et physique

A retrouver en intégralité sur leur page récapitulActive

Une appli ludique et pédagogique à découvrir sur le site de Namatata 

PS : l’histoire ne dit pas si le nom de l’appli est liée à la fameuse chanson du Roi Lion ou non… 

Mind

Et la petite dernière qui est aussi la dernière sortie et donc la dernière que j’ai découverte et expérimentée (même si ça doit faire bientôt 2 ans maintenant) : Mind, qui là aussi se distingue par son univers pédagogeek graphique et ludique. 
Car oui, c’est ma sélection, on retrouve surtout des applis qui résonnent et raisonnent avec mon univers ^^ ! 

A commencer par leur vidéo de présentAction, qui est une invitAction à la stress-défense à elle toute seule : 

On retrouve la dynamique du STOP, Se Taire et Observer Patiemment, pour faire le point sur son niveau de stress, un system check toujours bienvenu pour éviter de laisser le stress nous envahir et l’ombre du burn-out nous menacer… 

Je me souviens avoir été un peu moins convaincue par l’univers de Mind, graphique mais moins onirique que les contes méditatifs de Petit Bambou, et moins ludique que le petit singe de Namatata, et avec des séances qui s’enchaînaient automatiquement, ce qui est moyen pratique, surtout si on veut prendre un temps pour rester centrer sur soi, mais mon essai commence à dater… et surtout ce qui compte c’est ton ressenti à toi ! 

Tu es ton Maître du Je(u) : à toi de découvrir ce qui TE parle, le « je », et qui te motive et t’inspire assez pour continuer à avancer, le « jeu » 😉 
Donc mission : expérimentAction !

Découvre Mind sur leur site 

Et comme je suis fan des trilogies en 5 volumes… 2 bonus are coming !

Level 3 : collaborAction 

Je viens de te partager ma trilogie préférée pour débloquer 3 semaines d’expérimentAction de la méditation et accéder à une grande quantités de contenus efferveScients si tu veux poursuivre l’aventure, avec une trilogie de spécialistes de la méditAction, mais c’est loin d’être exhaustif ! 

Et comme rien ne vaut l’efferveScience collaborActive, je t’invite à poursuivre l’aventure en partageant en commentaires tes propres ressources et outils de méditAction 😉 

Je commence par 2 inspirActeurs et amis qui proposent eux aussi leur concentré de méditAction : 

A toi de jouer, je te laisse compléter la liste et nous partager tes pépites pour méditer en commentaires 😉 

Si tu veux un peu d’inspirAction sur comment mettre en place ta pratique,
RDV dans mon article sur les routines ninja du matin
et dans ma formAction Stress Fighter @ toute heure

Ateliers et Conférences – Stress Fighter @ toute heure

Pour expérimenter la méditAction et autres techniques de stresss-défense avec tes collaborActeurs,
découvre mes ateliers de stress-défense pratiques et ludiques !

Le je(u) de la motivAction : Temps Pouvoir Vision

Le je(u) de la motivAction : Temps Pouvoir Vision

Mission motivAction avec la TPV !

La TPV, c’est cette nouvelle voie de la confiance et de la stress-défense, que je t’ai présentée dans mon dernier article efferveScient et illustré
Littéralement une nouvelle voie : une nouvelle branche du nerf vague, le pacificActeur face au stress, et son nouveau mode aWare, le Vagal Ventral. 

Théorie PolyVagale, les fiches perso : vagal ventral, sympathique, vagal dorsal

Une découverte qui va ravir tous les Maîtres du Je(u), car c’est officiel : tu as le pouvoir de choisir ton état, et de réécrire l’histoire ! 

Et qu’est-ce qu’on fait face à un nouveau je(u) ? 
On s’amuse avec les fiches persos, on regarde un peu les règles, et on cherche les meilleures combos ! 

C’est justement tout ce que je te propose dans cette nouvelle vidéo : 

 

 
Les règles du je(u) de la confiance et de la stress-défense en version courte, @ infuser & diffuser massivement !
 

La vie, c’est comme une partie de cartes… 

La vie, c’est comme une partie de cartes. 
On ne sais jamais quelle sera la donne…. 
(oui je sais ça marche aussi avec la boîte de chocolats, mais il fait trop chaud pour les chocolats ^^ !)

Mais j’ai une super nouvelle pour toi : tu as toutes les cartes en main pour être un Maître du Je(u) ! 

Tout commence avec une trilogie de cartes, une trilogie de personnages… 

Théorie PolyVagale, les fiches perso : vagal ventral, sympathique, vagal dorsal, à choisir et combiner pour devenir un Maître du Je(u) !

Un je(u) de cartes qui sont autant d’états que tu peux choisir dans chaque situation… mission adaptAction !

Avec juste pour toi un petit récap des règles du je(u) les plus essentielles, en commençant par nos 3 fiches perso :

  • Mister Vagal Ventral est apaisé, aWare
  • Mister Sympathique est plutôt sur les nerfs, mode combat/fuite
  • Mister Vagal Dorsal est plus renfermé, introverti 

Mais si les persos sont passionnants, tu as le pouvoir d’utiliser 2 super combos super puissantes : 

Théorie PolyVagale, tu es ton Maître du Je(u), choisis ton mode et réécris l'histoire !

  • Le mode je(u), avec le Vagal Ventral et une touche de Sympathique
    Un mélange de plaisir et d’action. 
    Juste ce qu’il faut d’inspirAction pour agir et avancer.
    Le plaisir du jeu sans pression d’enjeu. 
  • Le mode repos, avec le Vagal Ventral et une pointe de Dorsal 
    C’est le retour à soi, l’intimité, le calme.
    Indispensable à la préservAction.
LA voie des Maîtres du Je(u) et de la stress-défense étant l’alternance des modes je(u) et repos, pour éviter la spirale infernale du stress, et son côté obscur le burn-out… 
 
Théorie PolyVagale, confiance, stress-défense, et EfferveScience
 
De la même façon que ton diamant de SIMS te donne un indicateur de ton niveau de stress (et n’oublie pas que tu es ton SIMS préféré), la  Théorie PolyVagale va te permettre de détecter plus finement et de façon plus immédiate tes états intérieurs, qui sont autant d’alerte de ta perception de ton environnement, mais aussi autant de signes encourageants de tes progrès après un burn-out. 
 
Un stress de 5 minutes va prendre 5 heures à se dissiper : 5 minutes de cortisol, l’hormone du stress, c’est 5 heures d’élimination. 
Récupérer après un burn-out va prendre des mois, voire des années, le temps de reconstituer ses réserves épuisées (première étape : mode chat). 
Des chemins qui peuvent sembler longs et laborieux… et assez démotivants. 
 
Et si au lieu de se concentrer sur l’arrivée on se concentrait sur les jolies touffes d’herbe sur le chemin ?
Les petits rayons de soleil, les petits diamants à collecter tout au long du niveau ? 
Tous ces moments aWare qui te donnent un boost de Vagal Ventral ? 
Et si on les collectionnait, comme des Pokemon ? 
 
S’écouter. 
S’adapter.
Avancer. 
Célébrer. 
Mettre du je.
Mettre du jeu.
Et se reposer.
 
Si tu y parviens, à toi la triforce TPV ! 
 

Temps. Pouvoir. Vision. 

Alors non, tu n’es pas un robot.
Tu n’as pas de bouton switch dans la tête entre repos et jeu.
Tout simplement parce que tu n’es pas binaire.
La preuve : vous êtes maintenant 3 dans ta tête, avec l’arrivée de Mister aWare ! 

Changer d’état est un peu plus subtil que ça…
Et beaucoup plus puissant ! 
Car c’est ton état qui va déterminer ton histoire. 

Comme un je(u) de carte où on choisirait son perso, ou sa combo : arrêter de subir la donne mais choisir ses cartes !
Sélectionner ses fiches perso, et les combiner pour devenir un Maître du Je(u) !

Pense à tes fiches persos comme des curseurs que tu vas pouvoir doser, adapter à chaque environnement, chaque situation.

Théorie PolyVagale, tu es ton Maître du Je(u), choisis ton mode et réécris l'histoire !

Et ce pouvoir, magique : choisir, plutôt que subir.

Doser, plutôt qu’exploser.
Surfer, plutôt que forcer.
Et jouer, toujours.

Ou comment libérer la triforce des bonus de la TPV :

  • Temps, celui de passer en mode Slow must go on, quand on s’épuise dans un sympathique permanent, et pas si sympa…
  • Pouvoir, celui de choisir ton état pour (ré)écrire l’histoire et d’activer le mode jeu à volonté… mais avec modérAction (on n’oublie pas le repos !)
  • Vision, avec la formule de la motivAction pour réaliser tes rêves, cette harmonie entre repos et action, je et jeu, stratégie et manifestAction !

Avec cette possibilité d’encourager le mode vagal ventral pour les situations à enjeu, tout en te ressourçant dans ton mode par défaut : s’adapter sans forcer, ou assurer sans s’épuiser, pour citer mon amie Catherine Borie

Et ce pouvoir, magique : choisir les cartes à jouer pour être aWare et reprendre les manettes !

Pouvoir de choisir quand agir.
Avec la juste énergie.
Sans pression, sans enjeu.
Avec juste du je(u). 

Observer. Analyser. Agir.
Et pour le reste : lâcher prise (le fameux Game of Thrown) 😉 

En mode aWare !

TPVVIP, la team des Maîtres du Je(u) pour un été aWare et une rentrée stress-défense
 
Mission préservAction, Maître du Je(u) 🖖 
 

Mission motivAction avec la team d’élite TPVVIP !

Pour tirer tout le potentiel du je(u) dont tu es le héros, et aligner les super combos sans te faire troller par tes adversaires, rejoins l’aventure TPVVIP !

Ou comment cultiver ton mode aWare pour t’adapter à toutes les situations, comme un vrai Maître du Je(u) ! 
Comment t’écouter et t’adapter pour une belle aventure de préservAction estivale, toujours plus facile en vacances que dans le rush de la rentrée.
Mais aussi comment booster ta motivAction à la demande, pour une rentrée au top et sans stress ! 

Ce qui passe par chasser les vampires énergétiques et les trolls cérébraux, mais aussi et surtout par un max de je(u) et de slow must go on ! 
Ces deux côtés d’une même quête, la motivAction, mais aussi la confiance, le flow, le je(u), et la stress-défense

Je te renvois à mon article plus détaillé pour approfondir les liens entre Théorie PolyVagale et stress-défense, mais retiens déjà ceci : il existe des outils pour passer facilement et à la demande en mode Vagal Ventral. Avec 2V. Comme dans aWare ! 

Et ces outils, pour la plupart, on les connait déjà ! 
Cohérence cardiaque, méditation, potion de stress-défense, visualisAction, Game of Thrown… 

 
La Théorie PolyVagale en 22 minutes et plus d’infos de reconnaissance et de stress-défense 🙂 

Ces outils tu as déjà pu les explorer dans mes ateliers, et dans ma formAction Stress Fighter @ toute heure. 

Tu vas maintenant pouvoir les approfondir et les expérimenter dans leur version aWare avec la team d’élite TPVVIP, pour un été aWare et une rentrée de Maître du Je(u) ! 

Une aventure collaborActive de 3 mois en mode VIP, ou TPVVIP, avec 2 V comme aWare 😉 

TPVVIP, la team des Maîtres du Je(u) pour un été aWare et une rentrée stress-défense

Un accompagnement slow must go on et sans pression, parfait pour une période estivale,à consommer à dose homéopratique dans un groupe d’échange dédié, avec des outils et contenus exclusifs pour devenir un Maître du Je(u). 

Au programme : 

  • l’accès à ta formAction « stress fighter @ toute heure » pour constuire TA journée de stress-défense personnalisée
  • des pauses slow must go on pour des vacances déconnectées et pleines de je(u) 
  • la chasse aux trolls de ton cerveau qui peuvent lutter contre le passage en mode je(u),
  • ta propre carte personnalisée de la TPV pour mieux identifier tes états et en changer à volonté,
  • atelier potions magiques avec ta base de ressources personnalisées,
  • la puissance de la co-régulation et de l’auto-régulation pour être un vrai Maître du Je(u),
  • le « nouvel Ikigai » format triforce pour trouver ta mission sans pression et avec un max de je(u) 
  • les dernières découvertes sur le lien entre TPV et stress-défense en exclusivité

Une aventure efferveSciente, passionnante et stress-défense !

Une quête dont tu es le héros, ou l’héroïne, que j’ai hâte de vivre avec toi !

Vert l’infini et au-delà !

Rejoins-nous pour un été aWare et une rentrée de Maître du Je(u) ! 

La première phase d’observAction is coming, tout en douceur, et les inscriptions restent ouvertes jusqu’au vendredi 13, pour te laisser la chance de rejoindre la première promo des Maîtres du Je(u) de la TPV…VIP ! 

Avec 2V, comme dans aWare 😉 

A toi de jouer, RDV dans la team des Maîtres du Je(u) !

Le Je(u) de la Théorie PolyVagale

Le Je(u) de la Théorie PolyVagale

La stress-défense a un nouvel outil : la TPV. 
 
Qu’est-ce qui se cache derrière cet obscur acronyme ?
Un truc vague.
Un nerf.
Vague.
 
Le nerf vague, ce grand oublié, qu’on a longtemps cru binaire, révèle aujourd’hui une troisième voie, celle des Maîtres du Je(u). 
 
Bienvenue dans le monde merveilleux de la « Théorie PolyVagale », la science de la confiance et de la stress-défense !
 
Version @ regarder (intégralité de l’article raconté en conditions live)

Version @ écouter (intégralité de l’article)

Egalement disponible sur Apple Podcast
 
Aller à l’essentiel : la TPV illustrée dans une vidéo pédagogeek de Maîtres du Je(u)
 
Pour vivre un été aWare et une rentrée de Maître du Je(u) rejoins l’aventure TPVVIP !
 

Un nerf pour les unir tous 

Pour commencer, une petite fiche perso rapide : 
 
Nerf : Vague
Nom de code : X (c’est le 10ème nerf sur 12)
Caractéristique : le plus long des 12 nerfs crâniens
Fonction : régulActeur cardiaque, il te ramène à un état apaisé après une situation de stress, mais pas que… 
Sa team : il les unit tous, du cerveau aux intestins en passant par les poumons, le cœur, l’estomac, le foie, la rate… 
Chef de clan : c’est là que ça peut surprendre…. pas le cerveau ! 80% des infos véhiculées par le nerf vague viennent d’en bas et concernent la faim, le métabolisme énergétique… pour 20% d’infos descendantes qui vont donner des infos aux organes pour s’adapter à la situation… 
Super Pouvoir : c’est la voie de la confiance et de la stress-défense, celle des Maîtres du Je(u) ! Oui, rien que ça !
 
Si le cerveau est le chef d’orchestre,
le nerf vague est la partition qui va permettre aux organes de jouer leur symphonie en harmonie 🙂 
 
 
Théorie PolyVagale, le nerf vague, un nerf pour les unir tous
 
OK, mais le nerf vague on le connait déjà…
 
La nouveauté ? 
 
Le nerf vague est schizo ^^ ! 
 
Plus sérieusement : on a longtemps divisé le Système Nerveux Autonome, chargé de ta survie et du maintien de l’homéostasie ou maintient de l’équilibre de ton organisme en deux branches distinctes. 
  • D’un côté le système nerveux sympathique, accélérActeur qui va mobiliser tes ressources face à un stress, pour te permettre de mobiliser tes ressources et répondre à l’agression, en fuyant ou combattant. C’est la team adrénaline, noradrénaline et cortisol. 
  • De l’autre le système parasympathique, pacificActeur qui va assurer le retour à la normale après un stress. C’est la voie du nerf vague, avec l’acétylcholine et l’ocytocine (entre autres, je simplifie sur les acteurs en jeu). 

Mais plus maintenant !

Théorie PolyVagale, le nouveau Système Nerveux Autonome

On* a découvert que le nerf vague ouvrait le chemin à non pas UNE mais DEUX voies de réponses !
*Une découverte de Stephent Porges, PhD, dans un papier de 2009 sur les nouvelles voies de l’adaptAction

Tu comprends mieux maintenant le doux nom de « Théorie PolyVagale » maintenant ? 
On est d’accord c’est pas sexy, on m’aurait consulté j’aurais proposé un nom avec Maître du Je(u) dedans 😉 

Résultat : on a mis à jour la photo de famille ! 
Théorie PolyVagale, les fiches perso : vagal ventral, sympathique, vagal dorsal
 
Et on est passés de 2 à 3 fiches perso, avec de gauche à droite : 
  • Mister Vagal Ventral, le mode lien & sécurité. 
    Tu te sens en confiance.
    Il s’active quand tu te sens en sécurité.
    En mode geek ce serait le bouton « Rec » (enregistrer) car tu es zen et attentif, réceptif.
    Certains grands penseurs diraient « aware » 😉  
  • Mister Sympathique, le mode combat ou fuite. 
    Il s’active quand tu te sens en danger, et te permet de mobiliser tes ressources pour te défendre, ou t’enfuir ! 
    Un mode de préservAction, très utile, mais vite épuisant s’il dure trop longtemps. 
    C’est le bouton accélérAction. 
    Un fonctionnement qui parlera à beaucoup d’hyperactifs et efferveScients 😉 
  • Mister Vagal Dorsal, le mode « Mister Freeze »
    C’est l’inaction, tu te figes, incapable de bouger, tu « fais le mort ».
    Et c’est de circonstance : il s’active en quand de danger mortel.
    C’est le bouton stop, tout s’arrête. 
    C’est aussi le mode repli sur soi cher aux introvertis, qui leur permet de ses ressourcer. 
Et ça a fait : la Théorie PolyVagale. 
 
Fin de l’article. 
(je plaisante) 
 

La théorie des Maître du Je(u)

Tu as un peut-être repéré ton perso de prédilection parmi nos trois copains, on en a tous un (ou deux) et c’est normal.
C’est notre mode de réaction par défaut face à une situation stressante.
Et c’est là pour assurer notre survie, donc fondamentalement c’est plutôt bien. 
D’ailleurs il n’y en a pas un meilleur qu’un autre, ils ont tous leur utilité quand il s’agit de nous préserver. 

Mais nos trois copains sont parfois un peu handicapants, surtout quand on subit un mode pas forcément adapté à la situation… 

Tu sais, le stress, ce C.I.N.E., et le fait qu’on croise rarement de vrais Grand Méchants type Darth Vador, Sauron ou Voldemort dans la vraie vie… 😉 

Et c’est vrai qu’on a facilement tendance à sur-réagir, et à se faire tout un ciné justement…
Encore plus quand on est dans les modes sympathique ou vagal dorsal !

Imagine : tu vas passer un exam, parce que c’est de saison
(mais tu peux remplacer par n’importe quelle situation stressante) 

Théorie PolyVagale, les fiches persos... passent le bac

Réponse S : mode sympathique, stress++, tu es dans la fuite active, tu fonces, tu veux tout défoncer, mode combat ou fuite, mais ça bouge ! Adrénaline mobilisée à fond, sur un événement ponctuel ça peut marcher, mais pas sur la durée…  
Burn-out is coming, toussa toussa, si tu connais ma mission tu sais, sinon commence ici et prends soin de toi surtout… 

Réponse D : mode dorsal, tu veux pas y aller, le stress te paralyse, tu es prostré, c’est l’inhibition. Et la fuite passive aussi : maladie, blessures, et tous les trésors d’imagination du corps pour « te sauver », puisque pour lui ta vie est menacée. C’est la team cortisol, celle de la résistance au stress chronique, qui peut évoluer vers le burn-out (décidément il est toujours là lui !)

Réponse V : mode vagal ventral, mode Maître du Je(u). Tu t’es préparé, tu maîtrises le sujet, tu es paré à réagir aux imprévus éventuels, mission adaptAction, bref : tu gères. Bravo ! 

Tu choisis quoi ? 

Hein quoi ? Je peux choisir ? 

Et OUI !!!

LE super pouvoir de la Théorie Polyvagale, c’est que tu es ton Maître du Je(u) ! 

Tu peux choisir de changer d’état.
De choisir ta fiche perso.
Et ça, ça peut changer l’histoire. 

Théorie PolyVagale, tu es ton Maître du Je(u), choisis ton histoire

On dirait un épisode de Retour vers le Futur ? 
Chouette, c’est ce que je voulais 🙂 

Ton état va créer ta réalité. 
C’est ton état qui raconte l’histoire. 
Avec quelques intermédiaires, mais l’idée est là. 
On voit ce qu’on croit. 
(si si, et pas l’inverse, encore une expression ratée…) 

Concrètement ? 

Si ton mode par défaut est totalement ok, avant une échéance importante, un moment où tu veux être au top de tes super pouvoirs, où simplement pour bien commencer ta journée, c’est bien de passer en mode « Vagal Ventral ». 

Ou « VV ».
Avec 2 V.
Comme dans aWare 😉 

Il y a TOUT dans cette vidéo ^^ ! 
Un vrai Maître du Je(u) ce JCVD 😀 

Donc objectif VV ! 
Objectif aWare !

Ou plutôt « Je(u) » en fait…

 

TPV : les règles du je(u) 

Quel est le point commun entre la TPV et H2G2*

Non pas 42. 
Mais bien joué 😉 

Les deux sont des trilogies en 5 volumes ! 

*H2G2, est une trilogie de romans de Science Fiction de Douglas Adams, connus sous le nom du « Guide du Routard Intergalactique ».
Ou « The Hitch-Hiker’s Guide to the Galaxy » en VO, d’où « H2G2 ». 
En 5 volumes, donc.

Et qui donne la réponse à LA grande question de toute l’Humanité, sur la vie, l’univers et le reste.
42.

Fin de l’interméde geek. 
L’article est dense, c’est bien de faire des pauses 😉 
On y retourne ! 

En fait les 3 états de la TPV peuvent être vus comme des curseurs, sur lesquels tu vas jouer pour déterminer l’état idéal pour une situation donnée. 

Théorie PolyVagale, tu es ton Maître du Je(u), reprends les manettes

De la même façon qu’on va naturellement plus répondre au Contrôle Faible, à l’Imprévu, à la Nouveauté ou à l’Ego menacé dans le stress, on va avoir tendance à actionner ses curseurs selon des schémas prédéfinis face à une situation donnée, principalement en se basant sur les expériences passées. Sauf qu’on sait maintenant qu’on peut reprendre les manettes et passer d’un état à l’autre.
Ou mieux : choisir le juste dosage pour chaque situation.
Et écrire SON histoire de Maître du Je(u).
(voire même réécrire les histoires passées pour mieux se préparer au retour des « méchants », mais c’est une autre histoire)

Et pour ça, il y a 2 super combos à travailler pour devenir un vrai Maître du Je(u) : 

Théorie PolyVagale, une (autre) trilogie en 5 volumes

3 circuits, 3 « persos » : Vagal Ventral, Sympathique, Vagal Dorsal.
5 états, 5 « modes » : Vagal Ventral, Sympathique, Vagal Dorsal, Intimité/calme, et Jeu.

Une nouvelle trilogie en 5 volumes 😉 

Avec deux super combos : 

  • Vagal Ventral + Vagal Dorsal c’est le mode repos.
    C’est le retour à soi, l’intimité, le calme.
    Indispensable à la préservAction.
     
  • Vagal Ventral + Sympathique c’est le mode jeu.
    Un mélange de plaisir et d’action. 
    Juste ce qu’il faut d’inspirAction pour agir et avancer.
    Le plaisir du jeu sans pression d’enjeu. 

Et là où j’adore cette théorie, c’est que la combo pour aller de l’avant, c’est… le jeu !
Et celle où on se repose, le calme, est très proche du « je » : un retour à soi. 

Donc TPV = JE(U). 

CQFD. 

Comme un je(u) de carte où on choisirait son perso, ou sa combo : arrêter de subir la donne mais choisir ses cartes !
Sélectionner ses fiches perso, et les combiner pour devenir un Maître du Je(u) !

Théorie PolyVagale, les fiches perso : vagal ventral, sympathique, vagal dorsal, à choisir et combiner pour devenir un Maître du Je(u) !

Quand je te disais que la TPV était un outil de Maître du Je(u) 😉 

 

Temps. Pouvoir. Vision.

La TPV c’est la science de la confiance et de la stress-défense. 
Mais pas que. 

J’y ajouterais une triforce de super pouvoirs : Temps. Pouvoir. Vision. 

Temps

Temps, parce que l’épidémie de burn-out est très liée à l’accélérAction du temps, et de notre perception du temps. 

Deviens un Maître du Temps : rapport au temps, accélérAction & préservAction, un sketchnote efferveScientL’accélérAction du temps, à retrouver dans cet article de Maître du Temps

Course permanente, fuite en avant, un mode sympathique programmé qui a oublié le bouton pause.
Epuisant. 
Mais plus avec la TPV, qui te permet de prendre conscience de ton état interne, comme la pile des SIMS
Et de savoir quand ralentir 😉 

Pouvoir

Pouvoir, parce que tu peux choisir ton état. 
Ton histoire. 
Ta réalité. 

Pouvoir de choisir quand agir.
Avec la juste énergie.
Sans pression, sans enjeu.
Avec juste du je(u). 

Comme tout pouvoir, il vient avec une responsabilité.
Celle de prendre soin de toi.
Parce que tu es ton SIMS préféré 😉 

Tu es ton SIMs préféré

Et maintenant il est scientifiquement prouvé que tu as le contrôle… #moijedisça 

Vision

Vision, parce que la TPV c’est (aussi) le mode d’emploi de la motivAction. 
Qui ne commence pas par « V », alors j’ai mis Vision, parce que le pouvoir de la TPV est bien plus large que la motivAction… 
(sinon j’avais TPV pour Vandetta, ou comment Evey passe du dorsal apeuré au sympathique engagé pour devenir sous l’action quelque peu traumatisante de V une ventrale détachée de ses peurs, mais je m’égare) 

Comment la TPV peut servir ta Vision ? 

Grâce à ses 5 états, et leur juste harmonie, oscillant entre calme et jeu, repos et action, pour faire le plein de motivAction et te rapprocher de ta Vision : 

Théorie PolyVagale, 3 persos, 5 états, et un Maître du Je(u) : toi(oui je l’ai cherché longtemps celui-là, c’est tout l’intérêt d’être dans la première promo des coachs formés à la TPV,
j’ai ajouté la modélisAction au sketchnoting, et ça j’adore, c’est vraiment efferveScient !)

Le Vagal Ventral donne la Vision. 
Parce que tu es aWare 😉 
Les phases de repos, où te te connecte à ton dorsal, te donnent le recul nécessaire pour te ressourcer et planifier les actions à poser pour manifester ta vision, car il n’y a rien sans action. 
Et les phases de jeu, avec leur juste dose de sympathique, sont celles où tu vas poser les actions nécessaires et suffisantes pour donner vie à ta vision. 
Sans t’épuiser de trop de sympathique.
Sans être bloquée par trop de dorsal.
Le juste équilibre. 
L’harmonie. 

Temps.
Pouvoir.
Vision.

Mais aussi confiance.
Et stress-défense.

C’est la trilogie de Super Pouvoirs, en 5 volumes, de la TPV. 

 

TPV : mode d’emploi 

C’est bien tout ça, mais en pratique ? 
Je fais comment pour devenir un Maître Zen ? 
 
La première étape, fondamentale : la neuroception. 
Percevoir ton état. 
Comme un SIMS à l’écoute de ton diamant intérieur, comme en stress-défense en fait 😉 
 
On ne change pas ce dont on n'a pas conscience David Lefrançois
 
Croyances.
Pensées.
Emotions
Niveau de stress.
Etat. 
Actions.
Comportement.
Réalité. 
 
On ne change pas ce dont on n’a pas conscience.
Comme l’a si bien dit, déjà, ce cher Jean-Claude Van Damme… 
 
Pour le reste, tu es ton Maître du Je(u). 
 
Et en plus, j’ai une SUPER nouvelle pour toi ! 
 

Tout est déjà là. 

OUI, il y a des outils ninja pour devenir un Maître du Je(u).
Pour passer à la demande en mode Vagal Ventral, et être aVVare.
Et tu les connais pour la plupart déjà. 
Tu les as peut-être même déjà découverts, et expérimentés, dans ma formAction « Stress Fighter @ toute heure« . 

Parce que tout est déjà là. 

La preuve : voici les clés de la TPV, et les outils que tu vas pouvoir mettre en place pour devenir un Maître du Je(u).
Et gagner Temps. Pouvoir. Vision. Confiance. Et stress-défense. 

Théorie PolyVagale, clés et ressources de Maître du Je(u)

  1. ObservAction : c’est la neuroception, pour identifier son état
  2. RelActions : c’est le choix de son état, et son incarnAction, par rapport à soi, aux autres, et à l’environnement.
  3. Radio : c’est l’art de changer de fréquence, de choisir son état à la demande, et devenir un vrai Maître du Je(u) 

Quant aux outils… il me semble que tu les connais déjà, non 😉 ?! 

D’ailleurs ma routine ninja avait évolué ces derniers mois, pour devenir un modèle de Vagal Ventral avant l’heure ! 
Car oui une routine n’est pas figée, elle évolue, et tu peux même en avoir plusieurs versions « en fonction du temps imparti », pour citer Gandalf 😉 

Au menu de ma routine du moment : cohérence cardiaque, salutation au soleil, 5 tibétains, et du fitness qui s’adapte au temps dispo (sachant que remonter de chez la nounou compte pour du fractionné, surtout dans ma ville toute en côtes, avec un bonus à chaque escalator en panne…) 🙂 
Mais ce n’est que ma recette, tu es ton Maître du Je(u) n’oublie pas 😉 

Mais comment est-ce possible me diras-tu ? 

Alors que la TPV débarque seulement en France, avec la première promo de coachs formés à la TPV, par Ludovic Leroux, compère de je(u) dans son approche du coaching, qui a accompagné la team des coach en neurosciences appliquées dès ma formAction de coaching, comment ai-je fait pour déjà tout avoir dans mes formActions et ateliers ?  

Il y aurait eu des spoilers* ? 
*spoilers = fuites d’infos

Même pas, encore mieux : j’ai (enfin) trouvé la pièce manquante ! 

 

TPV 1 – 0 Stress 

Alors je ne vais pas te faire un cours sur le stress maintenant, l’article est déjà trèèèèèèèès long….
Mais  quand on débroussaille un nouvel univers, ça mérite au moins ça, il y a bien des dossiers spéciaux dans les magazines, moi je te propose mon analyse effervesciente, infusée et diffusée, et illustrée aussi ! En plus c‘est toujours un bonheur que de mettre en image un nouveau concept, en mêlant sketchnoting et facilitAction graphique, cerceau efferveScient & crayons 🙂 
 
Je te renvois à ma base de ressources de stress-défense pour tout connaître du stress et du burn-out, mais saches que : 
  • Le stress à dose faible ou ponctuelle est une réaction normale d’adaptation à un événement stressant… nommé « stress » 
    (oui, le stress est un peu schizo lui aussi, c’est à la fois l’événement stressant, l’ensemble des réactions de l’organisme pour s’y adapter, et les conséquences physiologiques associés, surtout s’il dure longtemps…) 
  • Comme nos 3 perso de la TPV, le stress est normal, il a un rôle de préservAction, on parle de « réaction d’adaptation », courte, rapide, on mobilise ses défenses avec le système sympathique, on gère la situation stressante, puis il y a retour à la normale avec le système parasympathique et le nerf vague. Simple, propre, efficace. 
  • Si la réaction est disproportionnée, et qu’on se fait un « C.I.N.E », une histoire où on aurait une perception de Contrôle faible, d’Imprévisibilité, de Nouveauté et d’Ego Menacé, et/ou si le stress devient chronique, ça devient nocif, et on parle de « trouble de l’adaptation » 
  • Là c’est la panique, et l’invasion : le cortisol va commencer à s’accumuler, à oxyder ta pile intérieur, attaquer tes ressources immunitaires, ton cerveau, et si tu n’appuies pas sur « STOP » à temps, c’est le burn-out qui is coming… 

BurnOmetre, de l'oxydation au burnOut

Un système que je connais par cœur, pour l’avoir modélisé pendant des années pour des médecins & professionnels de la prévention santé, et encore plus ici en version pédagogeek avec EfferveScience. 

Mais un système où il y avait une faille, ou plutôt un espoir, mais flou.
Ou plutôt : vague.
Cet espoir c’est ce qu’on appelle le « coping« , ou la « résilience« .
Cette capacité à « gérer le stress », à ne pas être affectée par un événement stressant. 
Qui a été observée, mesurée, mais pas modélisée, pas expliquée d’un point de vue physiologique. 
Et je me suis arrachée les neurones dessus à vrai dire, pour avoir travaillé à représenter les voies du stress à des niveaux infiniment plus petits que mes piles et mon Tetris, avec les chercheurs & médecins avec qui je collaborais à l’époque…. 

Parmi mes explorActions efferveScientes :

Evolution du stress au burn-out.
Effets du stress sur l’organisme.
Effets du cortisol.
Inflammation de bas grade. 
Détournement des voies de synthèse des neurotransmetteurs (ou comment on peut confondre burn-out et dépression).  
Marqueurs du stress. 
Rôle du microbiote, ces bactéries qui nous gouvernent. 
Stress-défense.
AlimentAction anti-stress. 
Micronutrition.
Et ce coping.
Cette résilience que je ne comprenais pas… 
Que je n’arrivais pas à modéliser.
Et pour cause : il me manquait une voie ! 

Et là, bim, la Théorie PolyVagale  ! 
Comme paf le chien, mais en mode eurêka 😉 

RévélAction !

La résilience, ce sont les Maîtres du Je(u).
Les « Vagal Ventral Natives », ceux qui sont naturellement en vagal ventral, aWare. 
Et qui ont une bonne capacité d’adaptAction face aux événements, un bon « tonus vagal », cette capacité à prendre du recul pour changer de mode et réécrire l’histoire dans un scénario dont ils sont les héros. 

Et là, tout fait sens ! 

Notamment ce TEDx qui a retourné les neurones de tous les Stress Fighters à l’époque, « Comment faire du stress votre ami » de Kelly McGonigal, celui qui démontre que ce n’est pas le stress mais notre perception du stress qui nous tue… et qu’il existe un filtre de protection magique, l’ocytocine. 
Hormone de l’amour, mais pas que. Hormone du lien, de la confiance, et de la stress-défense. 

Ca ne te rappelle rien ? 
Le nerf vague oui !  
Le petit nouveau, le Vagal Ventral.

CQFD. 

La voie des Maîtres du Je(u) existe, c’est le Vagal Ventral.
Et le GPS aussi, c’est la neuroception.

Il n’y a plus qu’à préparer ta monture, et c’est parti pour le monde merveilleux de la TPV ! 

Objectifs Temps, Pouvoir, Vision, confiance & stress-défense ! 

 

Mission régulAction 

Rassure-toi : les Maîtres Zen sont plutôt rares.
On a plutôt tendance à faire le yoyo entre différents états, et c’est ok !
 
Je connais bien quelques Maîtres du Je(u), comme Hermès Garanger et sa méditation de Pleine Confiance, ma coach Joanne Tatham qui incarne tellement bien le Vagal Ventral, ou Julie Rousseau qui me reconnecte tous les mois à mon corps et m’a fait (re)découvrir mon système nerveux dans un atelier de stress-défense mémorable à base de « BodyMind Centering », qui vivent quasi en permanence en Vagal Ventral, et ce cher Jean-Claude Van Damme (et encore quand on l’écoute c’est un sympathique qui se modère), mais c’est loin d’être la majorité… pour l’instant 🙂 
 
C’est tout l’intérêt de la Théorie PolyVagale : te (re)donner le contrôle ! 
 
Si l’idée n’est pas de renier ton « mode par défaut », ou encore moins de forcer ton Vagal Ventral, forcer n’a jamais été stress-défense, l’objectif est de te redonner les manettes. 
Prendre conscience de ton état, par défaut  voir s’il te convient, lui laisse son terrain de jeu pour s’exprimer et te ressourcer, et si besoin s’adapter. Se réguler. Retrouver ses capacités d’adaptAction. 
 
Pour construire un terrain de je(u) prêt à planter de nouvelles graines. 
Ou tes persos ne seront plus des troll subis mais des zones d’expression choisies, et ça change tout !
 
Et ça commence par passer en Vagal Ventral, ne serait-ce qu’au moment de planter les graines 😉 
 
Théorie PolyVagale, préparer le terrain du changement
 
 
Parce que le mode Vagal Ventral permet ce terrain ouvert, bien nourri, aWare où planter de nouvelles graines, comme on peut le faire en coaching ou en atelier, un univers où revoir tes états, réécrire les histoires passées et te redonner le pouvoir TPV.
Et c’est essentiel de pouvoir switcher vers le vagal ventral dans un collaborAction, ou pour une prise de conscience, quand le sympathique sera dans la fuite et les cailloux, un poil trop réticent pour du coaching, ou le dorsal trop aride, et pas prêt à entrevoir de nouvelles voies pleines de je(u). 
Quand une personne trop dans l’agressivité, la fuite en avant, la peur, ou trop prostrée ne saura pas entendre que burn-out is coming, ou que les solutions existent, parce qu’elle n’est pas dans l’état pour recevoir ces infos. 
Et c’est ok, l’important est d’en avoir conscience, et en tant que coach d’amener la dose de je(u) nécessaire pour semer les graines des histoires de demain, dans le monde merveilleux du Vagal Ventral… 
Semences qui vont polliniser peu à peu les 3 voies qui s’offrent à toi, pour qu’elles deviennent choisies, et non subies, et ça change tout. 
 
Et qui passe aussi par un débroussaillage. 
Chasser les trolls de ton cerveau : déséquilibres en neurotransmetteurs, messages contraignants, manque d’estime de soi, absence de limites, croyances, quête de sens…
Fondamental.
Essentiel.
 
Tous ces trolls qui font que mon background scientifique ne m’a pas évité de passer 3 fois par la case burn-out, avant de découvrir le coaching. 
Qui n’est pas magique, mais profondément complémentaire, tout comme la naturo et la médecine intégrative préventive sont des compléments indispensables à l’approche allopathique symptomatique… 
Et comme la Théorie PolyVagale.
Qui m’aurait certainement évité mes deux burn-out « bonus » si je l’avais connue à l’époque… 
Mais que je suis très heureuse et excitée de te partager aujourd’hui, et de te proposer dans ma formAction Stress Fighter @ toute heure
 
LA formAction pour créer ta journée de stress-défense personnalisée ! 

Enrichie d’un groupe d’échange pour poser tes questions, et des dernières découvertes en neurosciences pour relier cette quête dont tu étais déjà le Maître du Je(u) à la Théorie PolyVagale. 

Une quête de confiance et de stress-défense. 
De temps.
De pouvoir.
Et de vision. 

Une quête qu’on peut réaliser ensemble, en équipe, à l’occasion d’un coaching de groupe où on va expérimenter le Pouvoir de la TPV pour reprendre le contrôle sur le Temps qui s’accélère et faire le plein de motivAction pour préparer ta Vision pour la rentrée !
Une offre « TPV VIP », avec 2 V comme aWare, avec l’intégralité de la boîte à outils du vagal ventral et les dernières infos & découvertes pour cultiver ton mode aWare et chasser les problèmes !
Ce qui commence par préparer le terrain, pour chasser tes trolls cérébraux, avant d’établir ta carte TPV personnalisée pour mieux reconnaître tes états, reprendre les commandes, et mieux réécrire l’histoire, comme un Maître du Je(u) ! 
 
Pour vivre un été aWare et une rentrée de Maître du Je(u) rejoins l’aventure TPVVIP !
 
Parce que tout est déjà là. 
Parce que ce que j’ai mis en place pour te ramener dans des niveaux de stress « viables » et rétablir tes capacités d’adaptAction, cette stress-défense, utilise cette voie que je ne connaissais pas encore, mais que toutes les études sur la résilience, la cohérence cardiaque, la médiation effleuraient déjà : la résilience, le vagal ventral, la voie des Maîtres du Je(u). 
Simplement.
Sans stress. 
Sans stimulAction externe, contrairement à ce que j’ai pu lire dans des articles sensationnalistes, mais j’en reparlerai. 
Juste en jouant à parcourir les voies de la zenitude.
De la confiance.
Et de la stress-défense. 
Dans un quête ton tu es le héros, le Maître du Je(u).
Ou la Khaleesi bien sûr 😉 
 

Reprends les manettes, choisis ton histoire,
Rejoins l’aventure TPVVIP & deviens un Maître du Je(u) !

 
Théorie PolyVagale, certification, tout est déjà là
 
ALLER PLUS LOIN
> La publication de Stephen Porges, PhD, sur cette nouvelle voie de l’adaptAction : The polyvagal theory: New insights into adaptative reactions of the autonomic nervous system, Cleve Clin J Med. 2009
> Une sélection d’articles sur la thématique à retrouver sur le site officiel de Stephen Porges PhD (avec une section francophone dans cette page, voir aussi la bibliographie pour les publis) 
> La page de mon formActeur Ludovic Leroux qui nous partage ses actus & ressources sur la Pleine Confiance
> UN livre francophone scientifique sur le sujet, « Le système nerveux autonome de la théorie polyvagale au développement psychosomatique » d’Eric Marlien (pour du grand public… j’y travaille, et Ludovic aussi !)
 
Burn-out entrepreneurial : mission préservAction

Burn-out entrepreneurial : mission préservAction

J’ai un message à partager. 

Tellement important qu’il a déjà été par 3 fois supprimé. 

Symptomatique. 
Décevant. 
Mais rien n’arrête une idée 😉 

Aujourd’hui je vais te parler du burn-out entrepreneurial. 
Mais aussi du burn-out maternel, et de la super combo, le burn-out mumpreneurial.
(les mamans entrepreneures, team rejointe il y a 9 mois maintenant, il pousse vite le petit dragonneau…)
Car ils sont très liés dans leurs mécanismes & particularités.  

Et non, le burn-out n’est pas que professionnel, contrairement au cadre que fixent les premières définitions officielles… qui ont le mérite d’exister, et tout ce qui existe peut évoluer, c’est la prise de conscience qui est le pas le plus difficile, le reste est un chemin plus ou moins long… comme le burn-out. 

C’est parti pour un voyage dans les contrées obscures du burn-out entrepreneurial. 
Celles où on peut vite s’éteindre dans l’indifférence & l’ignorance générales… 

Et parce que si l’article de concerne ton temps est particulièrement précieux, tu peux choisir de me lire, de m’écouter, ou de me regarder 😉 

Ecoute-moi :

(tu peux aussi me retrouver sur iTunes)

Regarde-moi :

Lis-moi :

Ce burn-out solitaire… 

Je ne vais pas faire un énième cours sur le burn-out, c’est déjà l’histoire de mon site 🙂 

Les 3 choses à savoir sur le burn-out, sur tous les burn-out :

  1. C’est un épuisement qui est la conséquence d’un stress chronique
  2. Il est toujours lié à des attentes trop élevées par rapport à nos ressources
  3. Et le plus difficile est de savoir le détecter et s’arrêter à temps. 

Règle bonus : se répéter régulièrement ces 3 règles. 
Ou leur version Mogwaï.

Les règles mogwaï du Stress Fighter (on comment ne pas se transformer en méchant Gremlins ou en Working Dead)
Parce qu’on oublie vite… 

Et on se retrouve vite avec un Bullet Journal surchargé, une to do list qui n’en finit pas, 

Hier, j’ai partagé mon désarroi de Khaleesi des Stress Fighters qui se sent bien plus armée face aux dragons avec ses crayons que face au harcèlement de sa banque… mon plus grand vampire énergétique actuellement, mais pas le seul, c’est un peu la Khaleesi contre les vampires en ce moment… 
Dans un facebook live du groupe des étudiants de l’Académie Zérolimite j’expliquais combien je me sentais perdue, alors que mon activité commence à avoir une vraie viabilité financière, et c’est cool, mais juste assez pour me priver de mes indemnités quand l’argent gagné couvre tout juste mes frais d’avocate et ma future formAction de stress-défense, à tenir face à cette pression qui n’en finissait pas. Ce fameux stress chronique. Celui qui peut conduire au burn-out. 

Attentes.
Ressources. 

Energétiques.
Personnelles.
Financières. 
Professionnelles. 
Familiales…

Attente extérieures, avec ces parcours de rêve qu’on nous partage.
Ces modèles de parentalité positive.
De réussite entrepreneuriale. 
Qui semblent simples, si simples. 
Des formules magiques, des recettes… 
La semaine de 4 heures, vraiment ? 
Quand le sage te montre la lune… interroge-toi sur le sage 😉 

Attentes intérieures aussi. 
Ces projets qui se cumulent. 
Cette panique quand les choses n’avancent pas comme tu le voudrais. 
Quand Pole Emploi, dépassé par la réforme de janvier, met des semaines à te payer. 
(si tu es entrepreneure et que tu touches les indemnités Pole Emploi, j’ai enfin réussi à regrouper toutes les infos pour s’actualiser et être payé à peu près à temps, elles sont ici, n’hésite pas à les partager)
Quand tu reprends tes activités de graphiste, en plus de la stress-défense et du sketchnoting, parce que tu ne sais pas quand/si tu vas être payée. 
Et que tu kiffes ça, parce que j’ai réalisé que le graphisme me manquait, vraiment. 
Mais que c’est juste trop. 

Attentes.
Ressources. 

 

S.T.O.P.

S.T.O.P., c’est pour « Se Taire et Observer Patiemment« . 

C’est LE system check indispensable en stress-défense, celui où tu contrôles l’état d’oxydation de tes batteries.
C’est ce moment où tu fais le point sur tes attentes, et où tu vérifies tes ressources. 
Et où tu adaptes tes activités à ton niveau d’énergie disponible, ou bien tu décides d’appuyer sur « pause »… 

Oui, mais où est le bouton pause quand on est maman ? 
Entreprepeur ? 
Ou le super-combo : mumpreneur ? 

Pas d’arrêt de travail. 
Pas de congés payés, ni d’arrêt maladie. 
Pas de bouton pause sur un Mini Geek.
(éventuellement la tétine, mais c’est très aléatoire d’après mes expérimentActions…)

LE vrai problème des burn-out entrepreneurial et maternel, ce sont les conséquences de l’arrêt.

Difficilement envisageable en tant que maman, ou alors il faut être bien entourée et pouvoir passer le relais.
Avec de lourdes conséquences quand on est entrepreneur, et qu’on tente de déployer son activité. 
Et cette (sur)charge mentale. Omniprésente. Permanente. Vampirisante.

Et pourtant, que ce passe-t-il si on passe du côté obscur ? 
Qu’on arrive au burn-out ? 
Qu’on s’effondre ? 

Un stop.
Un vrai.
Violent.
Et à durée indéterminée.
(mais longue, encore plus quand tu as déjà collectionné les burn-out…)

C’est pour ça que le S.T.O.P. est fondamental. 

Essentiel. 

Et parce que nous sommes des Maîtres du Je(u), faisons qu’il soit choisi plutôt que forcé 😉 

Ce week-end, c’était le live de l’Académie Zérolimite.
3 jours de folie, d’inspirAction, d’énergie… sans moi.
Pas de live pour moi cette année.
Je sentais bien ne pas avoir assez d’énergie pour ces 3 jours de folie, pas de garde de Mini Geek aussi…et d’autres engagements perso à base de petits pots & de déco de futur chez nous qui is coming…
(en collaborAction avec une académicienne justement, on peut faire toutes sortes de collaborActions via l’AZ, et pas que pro, c’est une vraie grande famille !)

Et si je suis très heureuse de vous annoncer qu’en ayant suivi toute la formAction de Martin Latulippe de A à Z, même sans avoir encore tout mis en place de ce fabuleux enseignement qu’est l’AZ, je viens de faire le premier mois où je gagne autant que ma vie d’avant. Sauf que nageant depuis 7 ans dans des eaux obscures à base de galères financières de prêt impossible à rembourser, de procès et de surendettement, acteurs engagés de 2 de mes 3 burn-out… Et bien le mois gagné part intégralement à ma nouvelle avocate, en même temps qu’il me prive d’un mois complet d’indemnités… Un horizon plutôt obscur, même s’il y a aussi de très beaux projets qui are coming… 

Je sais que je vais m’en sortir (this too will pass…), mais difficile pour moi d’aller faire la fête cette année.
Et pas forcément envie au moment des déjeuners et afters de me demander comment vous suivre en devant jongler entre pôle emploi et l’avocate… 

Donc j’ai aussi choisi de me préserver pour préparer mon futur événement qui is coming, avancer ma migrAction de plateforme de mailing & formAction, et à défaut d’avoir sketchnoté ces 3 jours, ce que j’aurais adoré, j’ai pu partager les conclusions de mon explorAction de mon nouvel outil de partage de formAction (ou pas, mais c’est une autre histoire).

Même si j’avoue que le week-end a été partagé émotionnellement, entre le fait de savoir avoir pris la bonne décision pour me reposer et me préparer pour mon événement de stress-défense spécial semaine de la QVT, et la frustrAction de ne pas avoir autant profité de ces 3 jours pour avancer comme je l’aurais souhaité, et la déception de ne pas revoir ma famille de l’AZ… c’est ça aussi, savoir dire S.T.O.P.

A la place j »ai médité, marché, nagé, dessiné… 
Et c’était le chemin qui me fallait.
Dans cette quête d’équilibre fragile qu’est la stress-défense post burn-out… qui vaut aussi pour l’AZ :

S’écouter.
S’adapter.
Avancer.
Célébrer.

Le défi de l'Académie Zérolimite
Dixit Martin, lors de « mon » live de 2016. 
Et je vous le confirme, mais pour l’avoir infusé et diffusé jusqu’au bout, je vous le dit aussi : c’est formAction marche, vraiment, c’est même de la dynamite, mais la priorité reste toi, ta préservAction, toujours. 

Parce que tu es ton SIMs préféré. 

Et que quand tu choisis le je(u) de l’entrepreneuriat, ou d’ajouter un Mini Geek dans ta partie, tu as quand même de sacrées responsabilités dans ta quête de Maître du Je(u) 🙂 

Et je te le dis : un grand BRAVO, du fond du cœur ! 

Tu es là. 
C’est peut-être difficile, mais tu me lis. 
Tu as battu tous les monstres, tous les trolls, tous les obstacles, pour me lire. 

MERCI. 

Alors laisse-moi te donner ce conseil, qui sera bientôt collaborActif car c’était le sujet d’une interview poignante, passionnante et Ô combien inspirante de mon amie Eva qui raconte des histoires et te rappelle elle aussi, avec ses mots magiques, qu’il faut savoir s’écouter, se préserver, et surtout : demander de l’aide. 

 

Demande de l’aide ! 

Demander de l’aide, c’est LA solution quand tu sens que tout s’accélère…
Et que tu perds le contrôle… 
Tu sais, comme dans Tetris à la fin 😉 

Alors hier, j’ai demandé de l’aide.
Dans une vidéo live, dans le groupe de l’Académie Zérolimite.
Une vidéo supprimée depuis.
Mais entendue, même sporadiquement. 

J’ai reçu de très beaux messages de soutien, et bien plus encore, et des conseils qui ont hélas disparu avec ma vidéo live… peut-être pas assez vendeuse, ou trop terre à terre, trop en décalage avec l’euphorie du live que sais-je… et peu m’importe à vrai dire, chacun ses règles du jeu sur son territoire, c’est une des règles de la stress-défense, mais il y a quelque chose qui me gène malgré tout… 
Je pense que la prévention du burn-out entrepreneurial, et mumpreneurial, passe aussi par ces partages des moments difficiles, d’où cet article que je sais devoir écrire aujourd’hui. 
Pas dans un groupe fermé. Pas pour être censurée. Ici. Pour toi. Pour moi. Pour tous. 

Parce que le burn-out ne doit pas rester dans l’ombre. 
Parce que le vrai problème du burn-out, c’est que quand on fait un burn-out, on est seul. 
Ce burn-out dont-on-ne-prononce-pas-le-nom te fait disparaître de l’entreprise.
Balayée, évacuée, et au moment où tu es à terre, littéralement, affalée sur le canapé, tu es seule. 
Et tes cendres sont bien vite balayées et cachées sous le tapis de la société, parce que c’est sale un burn-out… 

Schéma classique en entreprise, hélas. 

Plus surprenant dans l’entrepreneuriat, à vrai dire. 
Je ne crois pas qu’il faille laisser le burn-out entrepreneurial dans l’ombre. 
Et masquer un problème ne vas pas le résoudre, bien au contraire. 

C’est d’ailleurs ce qu’a superbement illustré un conférencier de mes amis, Michel Poulaert, dans une magnifique allégorie du burn-out, à base non pas de Tetris… mais d’un sac poubelle 🙂 


Une vidéo magnifique… d’un sensibilisActeur qui a lui aussi rejoint récemment la team des « PapaPreneurs » 😉

Alors je ne vais pas pouvoir te partager mon témoignage de mumpreneur burnoutée.
Parce que même si cette période est particulièrement difficile, et que tous mes warnings indiquent que je flirte dangereusement le long de la fine frontière entre les contrées obscures envahies de mes vampires énergétiques, j’arrive à me maintenir à flot, plus ou moins facilement selon la densité de vampires et de trolls à gérer, en utilisant sans modérAction mes outils de Khaleesi des Stress Fighters, mes outils de Stress Fighter à toute heure.
(et je peux le dire : ça marche, et heu-reu-se-ment qu’il sont là…)

Mais ce témoignage existe, il est l’oeuvre de ma collaborActrice et amie Ka de Boîte Crânienne.
Ka qui a connu le burn-out entrepreneurial en montant sa première boîte, avant de ce lancer dans une nouvelle quête avec Boîte Crânienne (une boîte crânienne efferveSciente avec qui j’ai des neurones en commun 😉 )

Elle nous partage sa traversée du burn-out entrepreneurial, format trilogie, à haute teneur garantie en sensibilisAction : 

Ce témoignage je le relis régulièrement, de même que je me laisse parfois surprendre par la pertinence des citActions qui sont postées aléatoirement sur ma page EfferveScience… La stress-défense est un éternel recommencement, une quête permanente, dont il est important de se rappeler les clés… 

Ce témoignage je l’ai aussi écouté et sketchnoté en live, à l’occasion d’un Samedi du Burn-Out

Samedis du burn-out, burn-out des entrepreneurs par Ka di Fusco de Boîte Crânienne@ infuser & diffuser sans modérAction !

A gauche le côté obscur, les pièges. A droite tes armes de stress-défense. 

La solution ?

Objectif : Je(u) !

Oui, le Je(u) est partout.
C’est LA base.
 
Je : toi.
Jeu : le plaisir. 
 
Ce je(u) de mot qui m’accompagne depuis maintenant 2 ans ne cesse de me surprendre par sa pertinence…
C’est ma boussole, et mon parachute. 
C’est ma potion de préservAction, mais aussi le cocktail qui me fait avancer. 
 
Il est partout. 
Et si jamais je l’oublie, l’univert se charge de me le rappeler… 
 
Objectif jeu
 
Comme quand cette jolie flèche verte (l’infini et au-delà) me rappelle que oui je suis dans la m***** financièrement, mais l’objectif reste le fun, le je(u) ! (merci la team On Veut Tout
 
Je(u).
Attentes.
Ressources.
Et Game of Thrown. 
 
Attentes ?
 
Ressources.
 
Endettement : 150%.
Vampires énergétiques : beaucoup trop.
2 ans 1/2 à tenter de clôturer un prêt immo. 
Pour un appart vendu en 2015.
10000€ de perdus à ce jour.
2 burn-out (sur les 3, rendons à César…)
Une avocate perdue.
Une de retrouvée.
(Et ça suffit, qu’est-ce que je ferais de 10 avocates ?!)
Très peu d’espoir de récupérer quoi que ce soit.
Un gros flou sur quand cette histoire s’arrêtera. 
Le risque de dégager de l’achat de notre futur chez nous.
Et la confirmation que cette situation n’aurait pas du exister. 
Juste pour la partie « trolls ». 
+ 1 Mini Geek, mes clients, mes coachés, mes missions de graphisme et sketchnoting qui mettent de la créActivité (et du beurre) dans mon activité, les ressources que je veux partager, une migrAction technique à terminer, un événement à promouvoir, des supers projets qui is coming,
Bref : chargé.
Trop chargé. 
 
Objectif : liquider les vampires énergétiques. 
 

En attendant un environnement de je(u) moins mouvementé, j’essaie d’élaguer mes engagements, de les étaler dans le temps, et de combattre SuperFection pour tenir mes dates à venir et réduisant le nombre de projets avec lesquels je jongle actuellement, bien trop déraisonnable (mon BuJo n’est pas du tout stress-défense en ce moment… quand je vous disais que le BuJo est un très bon outil d’alerte )

Je conçois que ma situation financière ubuesque ne fasse pas rêver, et pourtant j’ai survécu à 7 ans de surendettement en passant 3 fois par la case burn-out, et j’en suis plutôt fière… même si j’aimerais bien que ça S’ARRÊTE maintenant ! 
Si je pouvais passer à un niveau de je(u) avec moins de trolls et de boss à affronter ce serait quand même sympa. 

Et au quotidien ?

Cohérence cardiaque, c’est LA base, et chaque jour des petits pas pour avancer ET pour ma mission ET pour me sortir de mes galères ET pour mettre un peu de repos dans tout ça… A dose homéopratique, en fonction du temps imparti (les participants deStress Fighter @ toute heuresavent 😉 )
En gros je mets en pratique mes outils, car hélas on l’oublie trop souvent… à commencer par ma potion de stress-défense : activités vampirisantes autant que faire se peut équilibrées par des activités ressourçantes (oui, il y en a des gratuites).

Pour les autres outils de stress-défense, RDV jeudi prochain pour Mission Game of Thrown édition QVT
Les livrets sont partis en impression hier, j’ai hâte de vous les montrer, et je me suis engagée avec moi-même, et contre SuperFection, à ne pas ajouter plus de 3 diapos spécial édition QVT, car tout est déjà là, et « fait est mieux que parfait » (et BIM SuperFection !)

Et demander de l’aide.
En espérant ne pas être censurée.
Sinon : recommencer.
Ailleurs.
Autrement. 

Je suis une Khaleesi déterminée, et je tenais à ce partage, à cet article, car il est un nouvel exemple de Game of Thrown, et de l’importance de partager ses difficultés, alerter, et ne pas s’isoler.

 

Nous sommes des FAMEs du Milieu

Nous sommes des Femmes du Milieu.
Paradoxales. Ambiguës. Entières.
Nous sommes des F.A.M.E.s

Femmes.
Amoureuses.
Mères.
Entrepreneuses. 

Nous sommes des FAMEs

Les FAMEs ce sont les femmes qui veulent tout, sans s’épuiser.
Avec qui je partage des conseils de stress-défense sur Radio On Veut Tout. 
C’est aussi un réseau, avec du soutien et de la motivAction. 

Que tu sois entrepreneur(e), maman ou mumpreneure, ne reste pas seul(e). 

Constitue un groupe mastermind, que tu retrouveras régulièrement pour partager tes questionnements et tes avancées, des enterpreneur(e)s comme toi, pas forcément dans la même thématique, au contraire, la complémentarité est une richesse. 

Rejoins des Cercles, des réseaux, des espaces de coworking, des groupes d’entrepreuneurs… 
Trouve des collaborActeurs pour partager des projets, et ne pas tout porter en restant isolé(e). 
Rejoins ma team de Stress Fighters pour faire le plein de conseils de stress-défense. 
Construit ta journée de stress-défense personnalisée avec Stress Fighter à toute heure. 
Faisons équipe pour construire ta stratégie de préservAction.
Rejoins-moi pour apprendre à traverser les flammes des dragons et des vampires énergétiques sans te transformer en Marcheur Blanc pour Mission Game of Thrown. 

Nous sommes des FAMEs. 
Des Khaleesi.
Fortes.
Vulnérables.
Inspirantes.

Et nous avançons, toujours.

Parce que notre quête de mumpreneurs n’a pas l’option démission.
Mais elle a une obligation : la préservAction. 

Avancer. 
Un peu chaque jour.
Tout les jours. 

A ton rythme. 
Avec des S.T.O.P.
Pour t’écouter. 
T’adapter.
Te préserver. 

S’écouter.
S’adapter.
Avancer.
Célébrer.

Mettre du je.
Du jeu. 
Et se reposer.
 
Mission préservAction, Maître du Je(u) 🖖 
 

Tu es ton SIMs préféré

Pour devenir un vrai Stress Fighter et échapper au burn-out

Télécharge ton guide de survie gratuit « Burn-out, les règles du Je(u) » !

My Happy Job au pays de la QVT

My Happy Job au pays de la QVT

Mission inspirAction au pays de la QVT avec Fabienne Broucaret !

Fabienne est la fondActrice de My Happy Job, un webzine qui propage le bonheur au travail, et dont tu vois régulièrement passer les articles si tu me suis sur facebook ou LinkedIn 😉

My Happy Job c’est :

  • de l’inspirAction et des solutions efferveScientes & stress-défense pour le bien-être des collaborActeurs
  • un annuaire du bien-être au travail, avec des pro de la quête du bonheur qui peuvent intervenir en entreprise
    (dont j’ai le plaisir de faire partie, jette un œil à ma fiche perso)
  • une dose d’inspirAction hebdomadaire, tous les mardis avec la newsletter qui envoie du bonheur ! 

J’ai eu le plaisir d’interviewer sa fondActrice, Fabienne Broucaret, qui nous raconte l’histoire dont elle est l’héroïne. 

Une histoire qui passe par My Happy Job, mais aussi par un tout nouvel ouvrage de stress-défense dédié à la déconnexion, des conférences, des projets collaborActifs pour la semaine de la QVT, et le plein de conseils de préservAction pour mener tous ces projets sans s’épuiser !

 C’est parti pour le plein d’inspirAction avec Fabienne Broucaret : 

Pour faire le plein d’inspirAction RDV sur My Happy Job

Mission déconnexion 

2h chrono pour déconnecter (ET se retrouver), c’est la promesse de l’ouvrage co-écrit par Fabienne Broucaret & Virginie Boutin chez Dunod, qui signe toute une collection de stress-défense pleine de pep’s et d’inspirAction ! 
(si tu as connu la fac de Sciences, ou à peu près toutes les facs, tu sais que Dunod ce sont LES livres de cours, mais plus que, et pas qu’un peu !)

2H chrono pour déconnecter et se retrouver

Au programme la traversée de 25 univers pour prendre conscience de son hyperconnexion, et surtout agir pour déconnecter et remettre plus de je(u) dans sa vie.

Avec des chiffres pour (ré)agir, des infos & conseils pratiques, mais aussi des exercices et des ressources pour passer à l’action ! Comme cet excellent exo où tu vas pouvoir créer les conditions du burn-out idéal 😉 

Avant d’aller compléter le livre-journal de Marina Bourgeois pour récupérer…. 

Mais tu peux aussi choisir de t’arrêter à temps, en commençant par télécharger ton guide gratuit « Burn-out les règles du Je(u) », moi je dis ça… 😉 

Surtout que :

QVT is coming

C’est bientôt la fête au Pays de la QVT ! 

Du 11 au 15 juin c’est la semaine de la Qualité de Vie au Travail. 

Tu sais, celle où on te parle de babyfoot…  
(et de maxifoot aussi cette année, il parait que coupe du monde is coming aussi…) 

Ou pas. 

Au pays de la stress-défense, Fabienne t’as concocté une édition spéciale de My Happy Job pour parler de Qualité de Vie au travail, en mettant à l’ouvrage toute la team « Bien-être au travail », pour un numéro spécial innovAction  et QVT !

Pour ne rien rater rejoins la newsletter, et tu découvriras ma contribution… illustrée 😉 

Il se peut même que je te donne LA recette de la QVT… (rien que ça)… et que je casse du baby foot aussi ! #teaser

Baby foot et QVT, le match perdantPetit extrait de ma contribution, ou pourquoi le baby-foot n’est PAS la formule du bien-être au travail…

Et pour de la sensibiliSaction IRL* j’ai le plaisir de ressortir mon costume de Khaleesi ET mes dragons pour une nouvelle édition de « Mission Game of Thrown » spécial semaine de la QVT !
*IRL = In Real Life, dans la vraie vie 

Ce sera le 14 juin, en soirée, dans les locaux de CoWanted, et je t’ai préparé un petit teaser pour t’en dire plus : 


Infos & réservAction

Les défis efferveScients qui t’attendent dans cette quête dont tu es le héros (ou l’héroïne) : 

  • Détecter les signes que burn-out is coming.
  • T’arrêter à temps et échapper aux Marcheurs Blancs.
  • Apprendre à traverser les flammes des dragons. 
    (quand d’autres marchent sur des braises nous on va traverser des flammes, next level !)
  • Apprendre à lâcher prise, le fameux Game of Thrown (oui oui, il y a un mode d’emploi !)
  • Élaborer ta potion personnelle de stress-défense.
  • Révéler ton joyau, ta pierre de dragon pour résister à l’envahisseur.
  • Et bien plus encore… #teaser

On se donne RDV le 14 juin !
Et même que la France ne joue pas le 14 juin (ouf !)

Et si tu n’es pas sur Paris, ou que tu veux encore plus d’inspirAction pour la semaine de la QVT, My Happy Job a un agenda pour ça 😉 

A toi de jouer, Maître du Je(u) ! 

Aperçu livret Mission Game of ThrownUn petit aperçu du livret de Maître du Je(u) qui t’attend le 14 juin… 

Pour affronter les dragons et devenir un Maître du Je(u),
RDV  le 14 juin pour Mission Game of Thrown !