L’heure est grave.

Les derniers chiffres du burn-out sont tombés.

L’épidémie de Working Dead dépasse mes pires cauchemars.

1 salarié sur 3 a déjà fait un épisode de burn-out.

UN salarié.

Sur TROIS.

Sur plus de 80 000 répondants.

C’est la révélAction de la grande enquête CFDT sur l’améliorAction des conditions de travail, Parlons Travail :

La dernière enquête d’envergure, Sumer 2003 et Conditions de travail 2005, réalisée par le Ministère du travail avait réuni 50 000 répondants, pour comparaison, et ne traitant pas de burn-out en ces termes, mais de stress au travail.
Elle avait déjà mis en évidence 2 salariés « de plus en plus stressé » sur 3.

Et depuis ? L’hécatombe.

1 SALARIÉ BURN-OUTÉ SUR 3.

1 CHÔMEUR BURN-OUTÉ SUR 2.

UN. CHÔMEUR. SUR. DEUX.

Les disparus des sociétés viennent hanter les Pole Emploi de la société.
Cassés, brûlés, abandonnés.

Working Dead : les chiffres du burn-out

Le poids des maux, le choc des illustrActions :

Parlons Travail, Parlons burn-out avec EfferveScience et CoWanTed  Les résultats finaux de l'enquête, version actualisée le 16 mars 2017Les résultats finaux de l’enquête, version actualisée le 16 mars 2017

Je suis atterrée par ces chiffres.

J’ai envoyé l’étude à mon « collaborActeur vers un monde meilleur » Sébastien de CoWanted, avec qui nous avions discuté de l’effondrement de la motivAction au travail. Et depuis nous sommes sous le choc.

1 personne sur 3 : troubles du sommeil liés au travail. 

54% des salariés en surcharge de travail.

69% des objectifs : intenables.

Combien de naufragés du travail, combien de zombies, combien de working dead pour que la folie s’arrête ?

Combien de brown-outés ont disjoncté par excès d’absurdité ?

Combien d’infirmiers et de soignants sacrifiés au flambeau de leurs valeurs, brûlé par le feu qui les anime et qu’on attise pour mieux les consumer, pour mieux les consommer ?

Et que faire pour alerter ?

Mission : informAction collaborActive !

QUE faire pour alerter ?

Relayer cette enquête déjà, parce qu’elle est précieuse. Parlons travail ! Parlons burn-out ! 

La mettre en image aussi.

Montrer le burn-out.
Ce burn-out dont-on-ne-prononce-pas-le-nom.
Casser le tabou.

Infuser, & diffuser. 

1 SALARIÉ SUR 3.

1 CHÔMEUR SUR 2.

Dire notre indignAction.

Je hurle mon cri barbare YAWP sur tous les toits du monde.
Robin Williams, Mr Keating, Le Cercle des poètes disparus

Répondre aux questions.
Rejoindre les 126 000 signataires de l’enquête Parlons travail.
Mission : MobilisAction !

Signer la pétition. 
Celle de Benoit Hamon.

Témoigner.
La sensibilisAction contre le burn-out (et la Loi Travail)
La collaborAction entre Stress Fighters EfferveScients.
La formAction pour tous les geeks au bord de la crise de nerds.

C’est ma trilogie.
Ma trilogie sensibilisAction.
Après ma trilogie de burn-out.
Une trilogie peut en cacher une autre…

Je suis déjà morte pour ma cause.
Je me battrais pour elle.

Mais face à ces chiffres, quel vide, quelle douleur, quelle souffrance.

Mon cœur se brise d’impuissance quand devant l’abandon des infirmiers et soignants.
Mes conseils sont tellement vides de sens face à leur conditions de travail…

Ces chiffres ne sont pas des chiffres.
Ce sont des personnes.
Ta collègue. Ton voisin. Moi. Toi ?

Je hurle mon ROOAAARRR inspirant sur tous les toits du Monde !

Et je demande au Monde de le relayer.

Vite. Et fort.

Je n’ai pas la force de mener ce combat seule.
Je n’ai plus la force.

Mais j’ai la motivAction.
 
Et l’inspirAction.
 
Celle des Stress Fighters, de CoWanted, de Lyvia, des Académiciens ZéroLimite, des collaborActeurs de ma formAction, des entrepreneurs, ces EntreprenHeartists qui veulent changer le monde. Et sauver les licornes.


Mission : CollaborAction !

Diffuser l’informAction est un acte de stress-défense.
Et d’EfferveScience.
Je compte sur toi 💚