Nouvel épisode dans la série « Reconnaître le burn-out » !

Parlons peu, parlons avec des images ! Celle partagée par Korben dans son article « Burn-out, les 20 signes qui ne trompent pas »

Une infographie proposée par le Business Insider,  et basée sur les données de Ben Fanning (spécialiste du burn-out, il a écrit sur le coût du burn-out et sur la reconversion), et du journal Social Psychiatry and Psychiatric Epidemiology.

Complète, ludique, pédagoGeek… et maintenant traduite :

Burn-out, 20 signes que burn-out is coming

Des signes à retrouver en version vidéo : 

Tu te reconnais dans ces signes ?
CONSULTE, vite !
Tu risque de te transformer en Marcheur Blanc !

En savoir plus (ou moins)

Moins, en 3 signes, avec mon Burn-O-Mètre Game of Thrown :

Burn-O-mètre, un trio à surveiller

Plus, en une vidéo pédagoGeek, pour expliquer le pourquoi de notre trio :

Encore plus, avec l’article explicatif 😉

Et maintenant ?

Oui je sais, je parle plus de reconnaissance que de prise en charge, mais ça va venir…

Pour l’instant je cohabite avec l’ennemi et je teste des armes, bientôt je les partagerai, promis !

Tu trouveras déjà plein d’armes contre le stress dans mes ressources contre le burn-out.

En bref, et en une image :

Burn-out, les règles du je(u)

A surveiller et diffuser, ou déposer furtivement sur le bureau d’un(e) collègue sur la voie du burn-out peut-être ?
(attention ils sont là souvent, ont des dents pointues et peuvent cracher du feu, mais j’ai confiance en toi !)