C’est la déferlante, l’invasion, il est partout…

Non, pas le burn-out ! (en tout cas pas cette fois)

L’ikigai !

Ikikoi ?

I-KI-GAI 

Ikigai : ta mission de vie

Mais mais mais, c’est QUOI l’Ikigai ?

Un outil ninjaponais pour trouver sa mission de vie.
On parle aussi de raison de se lever le matin.
Mais motivé(e), pas en mode zombie 😉 

Un outil @ retrouver dans cette nouvelle vidéo pédagoGeek : 

Je te l’avais présenté en 2016, quand il m’a montré la voie vers l’infini et au-delà la créAction d’EfferveScience. 
Et depuis quelques mois c’est l’efferveScience : non seulement c’est un de mes articles les plus lus, mais je vois régulièrement resurgir mon Ikigai personnel sur Pinterest et LinkedIn… et je trouve ça génial ! 

Parce que l’Ikigai est un outil simple, visuel, ludique, et extrêmement puissant. 
Et surtout un outil qui donne du sens, parfait pour définir sa quête du Maître du Je(u) ! 

L’occasion de te reparler de l’Ikigai, 2 ans après, parce que cet outil est bien plus puissant qu’il n’y parait… 

Le principe est simple : une cible, toi, tes forces, tes super-pouvoirs, du kif, et au centre, ta mission de vie. 

Trouver sa vocation Ninja avec l'Ikigai

Reprenons, parce que cet outil est magique !
(au moins autant que mes cartes Magic / Harry Potter / Process Com / stress-défense 😉 ) 

4 ingrédients : 

  • Ce que tu aimes
  • Tes super-pouvoirs
  • Ton job (ce pourquoi tu es payé)
  • Ce dont le monde à besoin

Et au centre de tout ça, une fois que tu as bien mélangé et gardé le nectar, ton essence : ton ikigai, ta mission de vie, ta quête de Maître du Je(u) !

Simple, non ? 

Super utile pour trouver son métier de rêve.
Ou se reconvertir.
Et définitivement LA grande mode du moment.

Mais pas que !

Les pouvoirs secrets de l’Ikigai

L’Ikigai a guidé ma reconversion il y a 2 ans maintenant, après mon 3ème burn-out, en me permettant de trouver une quête inspirante, motivante, et à la croisée des mes super-pouvoirs et de ce que j’aimais et voulais faire pour sauver le monde (ou au moins sauver un maximum de Working Dead).

C’est en le remplissant qu’est né EfferveScience, que ma mission s’est précisée : 

Mon Ikigai EfferveScient, mon inspirAction de 2016

Et aujourd’hui encore, ce même Ikigai me guide dans ma quête. 
Il est encore au plus proche de ma mission, cette mission dont je ne me lasse pas, qui réunit mes passions, mes talents, et ce que je veux apporter au monde. 
Pour quelqu’un qui a tendance à se lasser d’un poste en un à deux ans (dédicace à mes amis zébrés), c’est déjà un tour de force ! 

Mais au-delà de cette expérience personnelle, l’Ikigai est aussi un outil fondamental de mes formActions et coachings, et de la sensibilisAction au burn-out. 

Parce qu’au-delà de la tendance, de cet effet de mode bien mérité, cet outil tire toute sa force de ses croisements. 
Et pas juste LE croisement central, non. 
TOUS ses croisements ! 

J’en dis plus dans ma formAction, mais remonte un peu, et regarde bien où se situe la « Profession »…. 

L’Ikigai n’est pas qu’un outil de reconversion. 
C’est aussi un outil de sensibilisAction. 
Et de stress-défense. 

Mission : sensibilisAction

AVANT le burn-out, l’Ikigai permet de mettre en lumière un mal-être au travail. 

C’est là que la position de la « Profession » prend tout son sens (ou pas hélas).
Si ton travail n’est pas au croisement de tess talents/super-pouvoirs et de ta rémunérAction, c’est qu’il y a un problème… (on en parle, des bullshit jobs ?)

Autrement dit : si ton travail ne te permet pas d’exprimer ce que tu sais faire, te réaliser, OU si tu exerces tes talents sans être rémunéré à leur juste valeur, c’est un « ikifail »… 

L’occasion de rebondir sur un nouvel ouvrage traitant de l’Ikigai. 
Son titre : « Trouver son Ikigai« . 
Il est signé Christie Vanbremeersch, inspirActrice en stress-défense & préservAction. 
Je l’ai aperçu il y a quelques jours, juste avant d’en lire la chronique de Diane Ballonad Rolland.

Le super bonus pédagogeek de ce livre, ce qui le différencie de la masse d’articles sur le sujet, c’est la trilogie de profils « ikifrustrés » définis par l’auteure, qui montrent bien tout le potentiel de sensibilisAction de l’Ikigai : 

  • Les « Ikifauchés » : vivent de leur quête… & d’eau fraîche…
  • Les « Ikennuyés » : typiquement le profil des bore-outés
  • Les « Ikistagnants » : en quête de sens, ce sont nos Working Dead, à haut risque de zombificAction…

Mais rassure-toi il y a aussi des Maîtres du Je(u), que l’auteure appelle les « Ikigâtés« .
C’est le but de ta quête 😉 
Dès aujourd’hui, ou bien… 

Mission : réorientAction 

APRES le burn-out, pour se relancer vers une nouvelle quête, une fois l’étape récupérAction franchie, en mode chat, c’est LE bon moment pour sortir sa cible, son outil ninjaponais préféré !

Quel meilleur moment que cette pause imposée pour faire le point sur ses talents, ses envies, ses super-pouvoirs, le sens de son job (ou son ab-sens) ?
Un acte de préservAction, pour t’éviter de repartir, souvent trop vite, dans ce job qui t’a déjà fait chuter, avec tout plein de retard accumulé, au risque de récidiver…

Que ce soit pour aménager son retour, revoir sa mission pour lui insuffler une dose de motivAction et un max de préservAction, ou définir une toute nouvelle quête de Maître du Je(u), l’Ikigai est une étape essentielle de la récupérAction 🙂 

Mais aussi… 

Mission : focalisAction 

Au-delà de son potentiel de stress-défense, avant comme après le burn-out, l’Ikigai est aussi un outil sensationnel pour tous les profils efferveScients, multipotes et autres esprits atypiques aux talents et intérêts multiples. 

Pourquoi ?

Mais pour trouver une quête à hauteur de leurs multiples potentiels bien sûr ! 
Un super terrain de Je(u) personnalisé où déployer sa cape rayée et exprimer tous ses super-pouvoirs…
… avant de bosser sur les limites et la préservAction, un autre grand défi pour les atypiques 😉 

Quand je te disais que l’Ikigai était un outil magique 😉 

Au centre de plusieurs quêtes existentielles.
A la croisée de tes multiples facettes de Maître du Je(u).
Chacun de ses cercles ouvre l’explorAction d’un univers de stress-défense et de préservAction ! 

 Et toi, quel est ton Ikigai ? 

Retrouve la matrice à compléter et fais le plein de stress-défense
dans ton guide gratuit « Burn-out les Règles du Je(u) » 😉 

Trouver sa vocation Ninja avec l'Ikigai

A toi de jouer, Maître du Je(u) !

Besoin d’aide ? 

Faisons équipe en mode Ninja !

En duo pour un accompagnement personnalisé,
ou en solo en commençant la quête dont tu es le héros
FAISONS EQUIPE !

Bonus NO PRESSION : Mission VS Passion

On pourrait voir dans l’Ikigai une nouvelle injonction de perfection, celle d’avoir un job parfait, idéal, épanouissant et bien payé. 

Mais on sait bien que ce n’est pas toujours le cas. 

Et quand bien même ça le serait, il resterait un gros travail à faire sur l’implication, les limites, le rapport au travail et le sur-investissement, car les métiers-passions et/ou métiers-vocations sont aussi à risque de burn-out. 

Et c’est ok, parce l’Ikigai est bien plus vaste qu’un simple job. 
On parle de mission de VIE
Ta quête personnelle. 

Qui n’est pas limitée à ton cadre professionnel. 

On peut s’épanouir en dehors du boulot, c’est même très fortement conseillé pour apprendre à se préserver 🙂 

Tout est une question de choix, et de perception, comme l’explique ici mon Maître EfferveScient David Lefrançois : 

Avec en bonus cette super étude de stress-défense @ infuser & diffuser :

80% de risque de burn-out en moins si on choisit de voir les côtés positifs de son travail.

C’est toute la force du « pourquoi ». 
Le pouvoir de la perception. 
Et du choix de sa direction. 

On peut très bien avoir un job alimentaire, pas forcément motivant, s’il finance nos passions & projets personnels.

On peut aussi apporter une dose de je(u) à son job, en mettant ses talents en avant, en proposant une initiActive pour donner plus de sens à sa mission, en profitant d’un temps pas forcément productif ni mobilisant cérébralement pour s’écouter un podcast, une formAction, et développer de nouveaux super-pouvoirs… 

Et si l’exercice semble impossible, ou trop difficile, il peut être temps de changer de poste 😉

Et tu sais quoi ?
Pour ça aussi l’Ikigai est un super outil !

Alors à toi de jouer, Maître du Je(u) ! 

Sandra Boré, Coach NeuroScientigeek certifiée en Neurosciences Appliquées

N’hésite pas à me contacter
pour faire le point sur ta situAction
le temps d’une séance découverte 😉