On ne le présente plus, c’est mon outil préféré, tu le connais, tu le sais, c’est… l’IKIGAI

L’ikigai, c’est l’outil ninJaponais pour trouver ta quête personnelle.
Ta raison de te lever le matin (mais enthousiaste, pas en mode zombie !).
Bref : ta mission de vie.

Oui, rien que ça. 
Et bien plus encore. 

L’ikigai, je te l’ai déjà présenté, puis illustré dans un article efferveScient où je t’expliquais tout le potentiel de cet outil. 
En reconversion bien sûr, en orientation aussi, ou pour déployer tout le potentiel de ses rayures, mais encore plus pour prendre conscience d’un travail qui ne nous conviendrait pas, ou plus… 

Une présentAction à retrouver dans ma vidéo : 

Mais ça, c’était avant. 

L’ikigai nouveau est arrivé !

Alors oui : j’adore l’Ikigai. 
En coaching, en ateliers, dans mes formActions : je l’utilise tout le temps !
Tu peux même le retrouver dans ton guide de survie gratuit « Burn-out les règles du je(u) » 😉 #moijedisça 

Trouver sa vocation Ninja avec l'Ikigai

Oui, mais. 
Dans les 4 cercles à compléter, il y en a souvent un qui pose souvent problème…
Que ce soit à mes coachés les plus jeunes, ou ceux en pleins burn-out, les participants d’atelier, de mes ateliers comme ceux de mes confrères d’ailleurs… c’est justement lors d’un brainstorming efferveScient avec des collaborActeurs intervenant en entreprises qu’est né ce nouvel Ikigai, alors que nous cherchions une approche plus ludique et pragmatique pour exprimer ses forces et talents 🙂 

Petit rappel visuel… 
Trouver sa vocation Ninja avec l'Ikigai

Quelle section bloque d’après toi ?  

Alors bien sûr ce n’est pas toujours le cas, par exemple avec les étudiants c’est plus le « pourquoi tu es payé » qui va manquer de substance, et il est fréquent de ne pas avoir identifié tous ses talents, mais là où ça coince très souvent c’est le « ce dont le monde a besoin ». 

Pouquoi ?

Parce que ça met la PRESSION !

Que tu débarques dans le monde du travail…
Que tu aies comme mes amis zèbrés cette envie de changer le monde dans les gènes…
Ou que tu cherches péniblement à reconnecter tes neurones après un burn-out…
Le MONDE, c’est vaste. 

Très japonais, cette notion de contribution. 
Mais trop grand.
Trop écrasant.
Trop décalé aussi, vertigineux presque, après une éducAction orientée « fiches métier »… 
Loin de LA question qui au fond nous anime tous, mais que nous avons pour beaucoup occulter : notre pourquoi. 

Pas « qu’est-ce que tu FAIS dans la vie ? », non. 
(mais quelle horreur cette question, nous sommes des ETRE humain, pas des faire humain…)
POURQUOI tu fais ce que tu fais ? 
Qu’est-ce qui t’anime ? 
Qu’est-ce qui te permet d’ETRE un Maître du Je(u) ?

Objectif : ton pourquoi

Cette fameuse bulle, « ce dont le monde a besoin », est essentielle à ta motivAction. 
C’est ton pourquoi. 
C’est aussi le moyen de valider l’existence de ton marché si tu veux te lancer dans l’entrepreneuriat. 

Et pour citer un grand inspirActeur de la motivation en entreprise, Simon Sinek : start with why. 

Le nouvel Ikigai format triforce : quel est ton pourquoi

Dans son célèbre TED talk sur l’inspirAction (littéralement : comment les leaders inspirent l’action), il illustre dans un cercle d’or l’importance de mettre son pourquoi au coeur de son entreprise, sa quête, sa mission de vie. 
C’est le pourquoi qui fait avancer, qui motive, qui inspire, qui donne envie de se lever le matin. 

Fondamental, à l’heure de l’épidémie de burn-out, où des working dead épuisés s’effondrent par épuisement et manque de sens.
Et si cette quête de sens avait sa direction : le pourquoi ? 

Le nouvel Ikigai format triforce : quel est ton pourquoi

Si nous savons à peu près tous ce que nous faisons, et comment, le fameux « qu’est-ce que tu FAIS dans la vie ? » (grmbllll), nous sommes beaucoup moins nombreux à connaître notre « pourquoi ». 
Parce qu’il n’y a pas toujours de communication d’objectifs ou de vision en entreprise, que nous confondons souvent valeurs et moyens, qu’on nous a inculqué des profils type du salarié idéal qui sont des métiers ou des fiches de poste… et le je(u) dans tout ça ? 

Où sont les individus ? Leurs talents ? Leurs envies ? Leur(s) valeur(s) ? 

Que faisons-nous pour ouvrir aux collaborActeurs un terrain de je(u) à leur niveau ? 
C’est aussi la question que pose Simon SInek dans sa quête du pourquoi, sur des nouvelles voies qui l’amènent sur les chemins de la confiance, du je(u) et la collaborAction. 
Des chemins qui rappellent la TPV, cette voie de la confiance et de la stress-défense….  Mais c’est une autre histoire 😉 

Ton ikigai, ton je(u), ta triforce 

C’est là qu’arrive mon nouvel Ikigai. 
Qui remet l’individu et ses envies au centre, tout en l’aidant à trouver son pourquoi. 
Un Ikigai basé sur ses envies, ses talents, et son expérience. 
Un Ikigai pour révéler ton diamant intérieur : ta mission, ton je(u), ton pourquoi. 

Le nouvel Ikigai format triforce : quel est ton pourquoi

Une mission qui allie ce que tu aimes, mais aussi tes talents et comment les monétiser, dans une vision plus large qui fait de la mission le dernier level de ton Ikigai, le diamant caché, celui que tu peux rallumer pour t’aider à avancer. Vers plus de je(u). Plus de sens. Et plus de stress-défense. 

Jeu, sens, stress-défense : la clé de ta préservAction.

Ta triforce, ton diamant

Pourquoi cet Ikigai format triforce ?
Pour revenir à toi.
Mettre plus de je(u).
Et commencer par se recentrer, avant de penser à sauver le monde 😉
Essentiel, quand on fait que les burnoutés ont justement tendance à s’oublier en chemin… 

Tout commence par toi, toujours : ce que tu aimes, tes passions, et ce pourquoi tu es doué, tes talents.
Un talent est précieux et différenciant. C’est de tes talents que va naître la valeur que tu pourras offrir et monétiser. C’est tout l’intérêt de l’Ikigai : ses croisements. L’ikigai originel met les talents dans la profession. En réintégrant les besoins du « monde », ou à échelle plus modeste la notion de contribution que je remets du sens dans le travail. Sens et plaisir. Jeu et jeu. Ton diamant. Ta pierre de préservAction. 

Ce diamant c’est ton indicActeur de bien-être, mais aussi la pierre, précieuse, qui va te guider dans ton orientation ou ta reconversion.
Entre tes talents et ce pourquoi tu es payé se niche ton pourquoi : ma recette pour remettre la quête de sens au coeur du travail. 

C’est en cultivant ce diamant intérieur que tu vas lui permettre de rayonner à l’extérieur… plutôt que le laisser s’éteindre et dépérir, comme tous ces burnoutés qui ont laissé s’éteindre leur enthousiasme…

Un diamant que tu peux rentabiliser si tu identifies un besoin, dans un métier ou en indépendant, pour faire de ta mission une vocation. Ou un métier où tu exerceras tes talents, pour te donner l’espace-temps de vivre tes passions. Les deux sont ok : l’important est d’entretenir son diamant. 
Dans ses passions, dans sa vocation, mais toujours dans le je(u) : à l’écoute de soi et en cultivant ses passions.
Laisser la place à ce qu’on aime, cultiver son enthousiasme. Un enthousiasme contagieux qui va montrer la voie de son pourquoi.
Un pourquoi qui va entretenir notre lien de contribution… et pas forcément pour sauver le monde !

De quoi mes proches ont besoin ?
De quoi les gens ont besoin ?
De quoi ai-je besoin, et dont les autres pourraient profiter aussi ? 

On touche aux talents, aux valeurs, à la contribution, à l’essence même de l’Ikigai. 
A ton diamant intérieur. 
Que tu vas faire rayonner à l’extérieur 🙂 
(on dirait une pub de yaourt, non ?!)

La Théorie PolyVagale l’a démontré : nous sommes câblés pour le lien.
Contribuer est fondamentalement stress-défense. 
C’est le je(u) que nous cultivons en mode aWare. 
C’est notre diamant intérieur, le sens que nous cherchons. 
La voie de la motivAction et de la confiance. 
Cette voie qu’explore aussi Simon Sinek dans un autre de ses TED… tout est lié, et encore plus par le nerf vague 😉 

Trouver son pourquoi.
Sa destinAction.
Avancer, et montrer la voie. 
Faire briller son diamant.
Le révéler
Le cultiver.
Parce que nous sommes nos SIMS préférés 😉 

A toi de jouer, révèle ta triforce avec ce nouvel Ikigai dont tu es le héros ! 
Un Ikigai @ expérimenter en ateliers & accompagnements… vers ton ikigai et au-delà 🖖 ! 

Le nouvel Ikigai format triforce : quel est ton pourquoi

Inspiré ?
Remplis ton Ikigai format triforce et partage-le dans le groupe des Stress Fighters 😉