La stress-défense a un nouvel outil : la TPV. 
 
Qu’est-ce qui se cache derrière cet obscur acronyme ?
Un truc vague.
Un nerf.
Vague.
 
Le nerf vague, ce grand oublié, qu’on a longtemps cru binaire, révèle aujourd’hui une troisième voie, celle des Maîtres du Je(u). 
 
Bienvenue dans le monde merveilleux de la « Théorie PolyVagale », la science de la confiance et de la stress-défense !
 
Version @ regarder (intégralité de l’article raconté en conditions live)

Version @ écouter (intégralité de l’article)

Egalement disponible sur Apple Podcast
 
Aller à l’essentiel : la TPV illustrée dans une vidéo pédagogeek de Maîtres du Je(u)
 
Pour vivre un été aWare et une rentrée de Maître du Je(u) rejoins l’aventure TPVVIP !
 

Un nerf pour les unir tous 

Pour commencer, une petite fiche perso rapide : 
 
Nerf : Vague
Nom de code : X (c’est le 10ème nerf sur 12)
Caractéristique : le plus long des 12 nerfs crâniens
Fonction : régulActeur cardiaque, il te ramène à un état apaisé après une situation de stress, mais pas que… 
Sa team : il les unit tous, du cerveau aux intestins en passant par les poumons, le cœur, l’estomac, le foie, la rate… 
Chef de clan : c’est là que ça peut surprendre…. pas le cerveau ! 80% des infos véhiculées par le nerf vague viennent d’en bas et concernent la faim, le métabolisme énergétique… pour 20% d’infos descendantes qui vont donner des infos aux organes pour s’adapter à la situation… 
Super Pouvoir : c’est la voie de la confiance et de la stress-défense, celle des Maîtres du Je(u) ! Oui, rien que ça !
 
Si le cerveau est le chef d’orchestre,
le nerf vague est la partition qui va permettre aux organes de jouer leur symphonie en harmonie 🙂 
 
 
Théorie PolyVagale, le nerf vague, un nerf pour les unir tous
 
OK, mais le nerf vague on le connait déjà…
 
La nouveauté ? 
 
Le nerf vague est schizo ^^ ! 
 
Plus sérieusement : on a longtemps divisé le Système Nerveux Autonome, chargé de ta survie et du maintien de l’homéostasie ou maintient de l’équilibre de ton organisme en deux branches distinctes. 
  • D’un côté le système nerveux sympathique, accélérActeur qui va mobiliser tes ressources face à un stress, pour te permettre de mobiliser tes ressources et répondre à l’agression, en fuyant ou combattant. C’est la team adrénaline, noradrénaline et cortisol. 
  • De l’autre le système parasympathique, pacificActeur qui va assurer le retour à la normale après un stress. C’est la voie du nerf vague, avec l’acétylcholine et l’ocytocine (entre autres, je simplifie sur les acteurs en jeu). 

Mais plus maintenant !

Théorie PolyVagale, le nouveau Système Nerveux Autonome

On* a découvert que le nerf vague ouvrait le chemin à non pas UNE mais DEUX voies de réponses !
*Une découverte de Stephent Porges, PhD, dans un papier de 2009 sur les nouvelles voies de l’adaptAction

Tu comprends mieux maintenant le doux nom de « Théorie PolyVagale » maintenant ? 
On est d’accord c’est pas sexy, on m’aurait consulté j’aurais proposé un nom avec Maître du Je(u) dedans 😉 

Résultat : on a mis à jour la photo de famille ! 
Théorie PolyVagale, les fiches perso : vagal ventral, sympathique, vagal dorsal
 
Et on est passés de 2 à 3 fiches perso, avec de gauche à droite : 
  • Mister Vagal Ventral, le mode lien & sécurité. 
    Tu te sens en confiance.
    Il s’active quand tu te sens en sécurité.
    En mode geek ce serait le bouton « Rec » (enregistrer) car tu es zen et attentif, réceptif.
    Certains grands penseurs diraient « aware » 😉  
  • Mister Sympathique, le mode combat ou fuite. 
    Il s’active quand tu te sens en danger, et te permet de mobiliser tes ressources pour te défendre, ou t’enfuir ! 
    Un mode de préservAction, très utile, mais vite épuisant s’il dure trop longtemps. 
    C’est le bouton accélérAction. 
    Un fonctionnement qui parlera à beaucoup d’hyperactifs et efferveScients 😉 
  • Mister Vagal Dorsal, le mode « Mister Freeze »
    C’est l’inaction, tu te figes, incapable de bouger, tu « fais le mort ».
    Et c’est de circonstance : il s’active en quand de danger mortel.
    C’est le bouton stop, tout s’arrête. 
    C’est aussi le mode repli sur soi cher aux introvertis, qui leur permet de ses ressourcer. 
Et ça a fait : la Théorie PolyVagale. 
 
Fin de l’article. 
(je plaisante) 
 

La théorie des Maître du Je(u)

Tu as un peut-être repéré ton perso de prédilection parmi nos trois copains, on en a tous un (ou deux) et c’est normal.
C’est notre mode de réaction par défaut face à une situation stressante.
Et c’est là pour assurer notre survie, donc fondamentalement c’est plutôt bien. 
D’ailleurs il n’y en a pas un meilleur qu’un autre, ils ont tous leur utilité quand il s’agit de nous préserver. 

Mais nos trois copains sont parfois un peu handicapants, surtout quand on subit un mode pas forcément adapté à la situation… 

Tu sais, le stress, ce C.I.N.E., et le fait qu’on croise rarement de vrais Grand Méchants type Darth Vador, Sauron ou Voldemort dans la vraie vie… 😉 

Et c’est vrai qu’on a facilement tendance à sur-réagir, et à se faire tout un ciné justement…
Encore plus quand on est dans les modes sympathique ou vagal dorsal !

Imagine : tu vas passer un exam, parce que c’est de saison
(mais tu peux remplacer par n’importe quelle situation stressante) 

Théorie PolyVagale, les fiches persos... passent le bac

Réponse S : mode sympathique, stress++, tu es dans la fuite active, tu fonces, tu veux tout défoncer, mode combat ou fuite, mais ça bouge ! Adrénaline mobilisée à fond, sur un événement ponctuel ça peut marcher, mais pas sur la durée…  
Burn-out is coming, toussa toussa, si tu connais ma mission tu sais, sinon commence ici et prends soin de toi surtout… 

Réponse D : mode dorsal, tu veux pas y aller, le stress te paralyse, tu es prostré, c’est l’inhibition. Et la fuite passive aussi : maladie, blessures, et tous les trésors d’imagination du corps pour « te sauver », puisque pour lui ta vie est menacée. C’est la team cortisol, celle de la résistance au stress chronique, qui peut évoluer vers le burn-out (décidément il est toujours là lui !)

Réponse V : mode vagal ventral, mode Maître du Je(u). Tu t’es préparé, tu maîtrises le sujet, tu es paré à réagir aux imprévus éventuels, mission adaptAction, bref : tu gères. Bravo ! 

Tu choisis quoi ? 

Hein quoi ? Je peux choisir ? 

Et OUI !!!

LE super pouvoir de la Théorie Polyvagale, c’est que tu es ton Maître du Je(u) ! 

Tu peux choisir de changer d’état.
De choisir ta fiche perso.
Et ça, ça peut changer l’histoire. 

Théorie PolyVagale, tu es ton Maître du Je(u), choisis ton histoire

On dirait un épisode de Retour vers le Futur ? 
Chouette, c’est ce que je voulais 🙂 

Ton état va créer ta réalité. 
C’est ton état qui raconte l’histoire. 
Avec quelques intermédiaires, mais l’idée est là. 
On voit ce qu’on croit. 
(si si, et pas l’inverse, encore une expression ratée…) 

Concrètement ? 

Si ton mode par défaut est totalement ok, avant une échéance importante, un moment où tu veux être au top de tes super pouvoirs, où simplement pour bien commencer ta journée, c’est bien de passer en mode « Vagal Ventral ». 

Ou « VV ».
Avec 2 V.
Comme dans aWare 😉 

Il y a TOUT dans cette vidéo ^^ ! 
Un vrai Maître du Je(u) ce JCVD 😀 

Donc objectif VV ! 
Objectif aWare !

Ou plutôt « Je(u) » en fait…

 

TPV : les règles du je(u) 

Quel est le point commun entre la TPV et H2G2*

Non pas 42. 
Mais bien joué 😉 

Les deux sont des trilogies en 5 volumes ! 

*H2G2, est une trilogie de romans de Science Fiction de Douglas Adams, connus sous le nom du « Guide du Routard Intergalactique ».
Ou « The Hitch-Hiker’s Guide to the Galaxy » en VO, d’où « H2G2 ». 
En 5 volumes, donc.

Et qui donne la réponse à LA grande question de toute l’Humanité, sur la vie, l’univers et le reste.
42.

Fin de l’interméde geek. 
L’article est dense, c’est bien de faire des pauses 😉 
On y retourne ! 

En fait les 3 états de la TPV peuvent être vus comme des curseurs, sur lesquels tu vas jouer pour déterminer l’état idéal pour une situation donnée. 

Théorie PolyVagale, tu es ton Maître du Je(u), reprends les manettes

De la même façon qu’on va naturellement plus répondre au Contrôle Faible, à l’Imprévu, à la Nouveauté ou à l’Ego menacé dans le stress, on va avoir tendance à actionner ses curseurs selon des schémas prédéfinis face à une situation donnée, principalement en se basant sur les expériences passées. Sauf qu’on sait maintenant qu’on peut reprendre les manettes et passer d’un état à l’autre.
Ou mieux : choisir le juste dosage pour chaque situation.
Et écrire SON histoire de Maître du Je(u).
(voire même réécrire les histoires passées pour mieux se préparer au retour des « méchants », mais c’est une autre histoire)

Et pour ça, il y a 2 super combos à travailler pour devenir un vrai Maître du Je(u) : 

Théorie PolyVagale, une (autre) trilogie en 5 volumes

3 circuits, 3 « persos » : Vagal Ventral, Sympathique, Vagal Dorsal.
5 états, 5 « modes » : Vagal Ventral, Sympathique, Vagal Dorsal, Intimité/calme, et Jeu.

Une nouvelle trilogie en 5 volumes 😉 

Avec deux super combos : 

  • Vagal Ventral + Vagal Dorsal c’est le mode repos.
    C’est le retour à soi, l’intimité, le calme.
    Indispensable à la préservAction.
     
  • Vagal Ventral + Sympathique c’est le mode jeu.
    Un mélange de plaisir et d’action. 
    Juste ce qu’il faut d’inspirAction pour agir et avancer.
    Le plaisir du jeu sans pression d’enjeu. 

Et là où j’adore cette théorie, c’est que la combo pour aller de l’avant, c’est… le jeu !
Et celle où on se repose, le calme, est très proche du « je » : un retour à soi. 

Donc TPV = JE(U). 

CQFD. 

Comme un je(u) de carte où on choisirait son perso, ou sa combo : arrêter de subir la donne mais choisir ses cartes !
Sélectionner ses fiches perso, et les combiner pour devenir un Maître du Je(u) !

Théorie PolyVagale, les fiches perso : vagal ventral, sympathique, vagal dorsal, à choisir et combiner pour devenir un Maître du Je(u) !

Quand je te disais que la TPV était un outil de Maître du Je(u) 😉 

 

Temps. Pouvoir. Vision.

La TPV c’est la science de la confiance et de la stress-défense. 
Mais pas que. 

J’y ajouterais une triforce de super pouvoirs : Temps. Pouvoir. Vision. 

Temps

Temps, parce que l’épidémie de burn-out est très liée à l’accélérAction du temps, et de notre perception du temps. 

Deviens un Maître du Temps : rapport au temps, accélérAction & préservAction, un sketchnote efferveScientL’accélérAction du temps, à retrouver dans cet article de Maître du Temps

Course permanente, fuite en avant, un mode sympathique programmé qui a oublié le bouton pause.
Epuisant. 
Mais plus avec la TPV, qui te permet de prendre conscience de ton état interne, comme la pile des SIMS
Et de savoir quand ralentir 😉 

Pouvoir

Pouvoir, parce que tu peux choisir ton état. 
Ton histoire. 
Ta réalité. 

Pouvoir de choisir quand agir.
Avec la juste énergie.
Sans pression, sans enjeu.
Avec juste du je(u). 

Comme tout pouvoir, il vient avec une responsabilité.
Celle de prendre soin de toi.
Parce que tu es ton SIMS préféré 😉 

Tu es ton SIMs préféré

Et maintenant il est scientifiquement prouvé que tu as le contrôle… #moijedisça 

Vision

Vision, parce que la TPV c’est (aussi) le mode d’emploi de la motivAction. 
Qui ne commence pas par « V », alors j’ai mis Vision, parce que le pouvoir de la TPV est bien plus large que la motivAction… 
(sinon j’avais TPV pour Vandetta, ou comment Evey passe du dorsal apeuré au sympathique engagé pour devenir sous l’action quelque peu traumatisante de V une ventrale détachée de ses peurs, mais je m’égare) 

Comment la TPV peut servir ta Vision ? 

Grâce à ses 5 états, et leur juste harmonie, oscillant entre calme et jeu, repos et action, pour faire le plein de motivAction et te rapprocher de ta Vision : 

Théorie PolyVagale, 3 persos, 5 états, et un Maître du Je(u) : toi(oui je l’ai cherché longtemps celui-là, c’est tout l’intérêt d’être dans la première promo des coachs formés à la TPV,
j’ai ajouté la modélisAction au sketchnoting, et ça j’adore, c’est vraiment efferveScient !)

Le Vagal Ventral donne la Vision. 
Parce que tu es aWare 😉 
Les phases de repos, où te te connecte à ton dorsal, te donnent le recul nécessaire pour te ressourcer et planifier les actions à poser pour manifester ta vision, car il n’y a rien sans action. 
Et les phases de jeu, avec leur juste dose de sympathique, sont celles où tu vas poser les actions nécessaires et suffisantes pour donner vie à ta vision. 
Sans t’épuiser de trop de sympathique.
Sans être bloquée par trop de dorsal.
Le juste équilibre. 
L’harmonie. 

Temps.
Pouvoir.
Vision.

Mais aussi confiance.
Et stress-défense.

C’est la trilogie de Super Pouvoirs, en 5 volumes, de la TPV. 

 

TPV : mode d’emploi 

C’est bien tout ça, mais en pratique ? 
Je fais comment pour devenir un Maître Zen ? 
 
La première étape, fondamentale : la neuroception. 
Percevoir ton état. 
Comme un SIMS à l’écoute de ton diamant intérieur, comme en stress-défense en fait 😉 
 
On ne change pas ce dont on n'a pas conscience David Lefrançois
 
Croyances.
Pensées.
Emotions
Niveau de stress.
Etat. 
Actions.
Comportement.
Réalité. 
 
On ne change pas ce dont on n’a pas conscience.
Comme l’a si bien dit, déjà, ce cher Jean-Claude Van Damme… 
 
Pour le reste, tu es ton Maître du Je(u). 
 
Et en plus, j’ai une SUPER nouvelle pour toi ! 
 

Tout est déjà là. 

OUI, il y a des outils ninja pour devenir un Maître du Je(u).
Pour passer à la demande en mode Vagal Ventral, et être aVVare.
Et tu les connais pour la plupart déjà. 
Tu les as peut-être même déjà découverts, et expérimentés, dans ma formAction « Stress Fighter @ toute heure« . 

Parce que tout est déjà là. 

La preuve : voici les clés de la TPV, et les outils que tu vas pouvoir mettre en place pour devenir un Maître du Je(u).
Et gagner Temps. Pouvoir. Vision. Confiance. Et stress-défense. 

Théorie PolyVagale, clés et ressources de Maître du Je(u)

  1. ObservAction : c’est la neuroception, pour identifier son état
  2. RelActions : c’est le choix de son état, et son incarnAction, par rapport à soi, aux autres, et à l’environnement.
  3. Radio : c’est l’art de changer de fréquence, de choisir son état à la demande, et devenir un vrai Maître du Je(u) 

Quant aux outils… il me semble que tu les connais déjà, non 😉 ?! 

D’ailleurs ma routine ninja avait évolué ces derniers mois, pour devenir un modèle de Vagal Ventral avant l’heure ! 
Car oui une routine n’est pas figée, elle évolue, et tu peux même en avoir plusieurs versions « en fonction du temps imparti », pour citer Gandalf 😉 

Au menu de ma routine du moment : cohérence cardiaque, salutation au soleil, 5 tibétains, et du fitness qui s’adapte au temps dispo (sachant que remonter de chez la nounou compte pour du fractionné, surtout dans ma ville toute en côtes, avec un bonus à chaque escalator en panne…) 🙂 
Mais ce n’est que ma recette, tu es ton Maître du Je(u) n’oublie pas 😉 

Mais comment est-ce possible me diras-tu ? 

Alors que la TPV débarque seulement en France, avec la première promo de coachs formés à la TPV, par Ludovic Leroux, compère de je(u) dans son approche du coaching, qui a accompagné la team des coach en neurosciences appliquées dès ma formAction de coaching, comment ai-je fait pour déjà tout avoir dans mes formActions et ateliers ?  

Il y aurait eu des spoilers* ? 
*spoilers = fuites d’infos

Même pas, encore mieux : j’ai (enfin) trouvé la pièce manquante ! 

 

TPV 1 – 0 Stress 

Alors je ne vais pas te faire un cours sur le stress maintenant, l’article est déjà trèèèèèèèès long….
Mais  quand on débroussaille un nouvel univers, ça mérite au moins ça, il y a bien des dossiers spéciaux dans les magazines, moi je te propose mon analyse effervesciente, infusée et diffusée, et illustrée aussi ! En plus c‘est toujours un bonheur que de mettre en image un nouveau concept, en mêlant sketchnoting et facilitAction graphique, cerceau efferveScient & crayons 🙂 
 
Je te renvois à ma base de ressources de stress-défense pour tout connaître du stress et du burn-out, mais saches que : 
  • Le stress à dose faible ou ponctuelle est une réaction normale d’adaptation à un événement stressant… nommé « stress » 
    (oui, le stress est un peu schizo lui aussi, c’est à la fois l’événement stressant, l’ensemble des réactions de l’organisme pour s’y adapter, et les conséquences physiologiques associés, surtout s’il dure longtemps…) 
  • Comme nos 3 perso de la TPV, le stress est normal, il a un rôle de préservAction, on parle de « réaction d’adaptation », courte, rapide, on mobilise ses défenses avec le système sympathique, on gère la situation stressante, puis il y a retour à la normale avec le système parasympathique et le nerf vague. Simple, propre, efficace. 
  • Si la réaction est disproportionnée, et qu’on se fait un « C.I.N.E », une histoire où on aurait une perception de Contrôle faible, d’Imprévisibilité, de Nouveauté et d’Ego Menacé, et/ou si le stress devient chronique, ça devient nocif, et on parle de « trouble de l’adaptation » 
  • Là c’est la panique, et l’invasion : le cortisol va commencer à s’accumuler, à oxyder ta pile intérieur, attaquer tes ressources immunitaires, ton cerveau, et si tu n’appuies pas sur « STOP » à temps, c’est le burn-out qui is coming… 

BurnOmetre, de l'oxydation au burnOut

Un système que je connais par cœur, pour l’avoir modélisé pendant des années pour des médecins & professionnels de la prévention santé, et encore plus ici en version pédagogeek avec EfferveScience. 

Mais un système où il y avait une faille, ou plutôt un espoir, mais flou.
Ou plutôt : vague.
Cet espoir c’est ce qu’on appelle le « coping« , ou la « résilience« .
Cette capacité à « gérer le stress », à ne pas être affectée par un événement stressant. 
Qui a été observée, mesurée, mais pas modélisée, pas expliquée d’un point de vue physiologique. 
Et je me suis arrachée les neurones dessus à vrai dire, pour avoir travaillé à représenter les voies du stress à des niveaux infiniment plus petits que mes piles et mon Tetris, avec les chercheurs & médecins avec qui je collaborais à l’époque…. 

Parmi mes explorActions efferveScientes :

Evolution du stress au burn-out.
Effets du stress sur l’organisme.
Effets du cortisol.
Inflammation de bas grade. 
Détournement des voies de synthèse des neurotransmetteurs (ou comment on peut confondre burn-out et dépression).  
Marqueurs du stress. 
Rôle du microbiote, ces bactéries qui nous gouvernent. 
Stress-défense.
AlimentAction anti-stress. 
Micronutrition.
Et ce coping.
Cette résilience que je ne comprenais pas… 
Que je n’arrivais pas à modéliser.
Et pour cause : il me manquait une voie ! 

Et là, bim, la Théorie PolyVagale  ! 
Comme paf le chien, mais en mode eurêka 😉 

RévélAction !

La résilience, ce sont les Maîtres du Je(u).
Les « Vagal Ventral Natives », ceux qui sont naturellement en vagal ventral, aWare. 
Et qui ont une bonne capacité d’adaptAction face aux événements, un bon « tonus vagal », cette capacité à prendre du recul pour changer de mode et réécrire l’histoire dans un scénario dont ils sont les héros. 

Et là, tout fait sens ! 

Notamment ce TEDx qui a retourné les neurones de tous les Stress Fighters à l’époque, « Comment faire du stress votre ami » de Kelly McGonigal, celui qui démontre que ce n’est pas le stress mais notre perception du stress qui nous tue… et qu’il existe un filtre de protection magique, l’ocytocine. 
Hormone de l’amour, mais pas que. Hormone du lien, de la confiance, et de la stress-défense. 

Ca ne te rappelle rien ? 
Le nerf vague oui !  
Le petit nouveau, le Vagal Ventral.

CQFD. 

La voie des Maîtres du Je(u) existe, c’est le Vagal Ventral.
Et le GPS aussi, c’est la neuroception.

Il n’y a plus qu’à préparer ta monture, et c’est parti pour le monde merveilleux de la TPV ! 

Objectifs Temps, Pouvoir, Vision, confiance & stress-défense ! 

 

Mission régulAction 

Rassure-toi : les Maîtres Zen sont plutôt rares.
On a plutôt tendance à faire le yoyo entre différents états, et c’est ok !
 
Je connais bien quelques Maîtres du Je(u), comme Hermès Garanger et sa méditation de Pleine Confiance, ma coach Joanne Tatham qui incarne tellement bien le Vagal Ventral, ou Julie Rousseau qui me reconnecte tous les mois à mon corps et m’a fait (re)découvrir mon système nerveux dans un atelier de stress-défense mémorable à base de « BodyMind Centering », qui vivent quasi en permanence en Vagal Ventral, et ce cher Jean-Claude Van Damme (et encore quand on l’écoute c’est un sympathique qui se modère), mais c’est loin d’être la majorité… pour l’instant 🙂 
 
C’est tout l’intérêt de la Théorie PolyVagale : te (re)donner le contrôle ! 
 
Si l’idée n’est pas de renier ton « mode par défaut », ou encore moins de forcer ton Vagal Ventral, forcer n’a jamais été stress-défense, l’objectif est de te redonner les manettes. 
Prendre conscience de ton état, par défaut  voir s’il te convient, lui laisse son terrain de jeu pour s’exprimer et te ressourcer, et si besoin s’adapter. Se réguler. Retrouver ses capacités d’adaptAction. 
 
Pour construire un terrain de je(u) prêt à planter de nouvelles graines. 
Ou tes persos ne seront plus des troll subis mais des zones d’expression choisies, et ça change tout !
 
Et ça commence par passer en Vagal Ventral, ne serait-ce qu’au moment de planter les graines 😉 
 
Théorie PolyVagale, préparer le terrain du changement
 
 
Parce que le mode Vagal Ventral permet ce terrain ouvert, bien nourri, aWare où planter de nouvelles graines, comme on peut le faire en coaching ou en atelier, un univers où revoir tes états, réécrire les histoires passées et te redonner le pouvoir TPV.
Et c’est essentiel de pouvoir switcher vers le vagal ventral dans un collaborAction, ou pour une prise de conscience, quand le sympathique sera dans la fuite et les cailloux, un poil trop réticent pour du coaching, ou le dorsal trop aride, et pas prêt à entrevoir de nouvelles voies pleines de je(u). 
Quand une personne trop dans l’agressivité, la fuite en avant, la peur, ou trop prostrée ne saura pas entendre que burn-out is coming, ou que les solutions existent, parce qu’elle n’est pas dans l’état pour recevoir ces infos. 
Et c’est ok, l’important est d’en avoir conscience, et en tant que coach d’amener la dose de je(u) nécessaire pour semer les graines des histoires de demain, dans le monde merveilleux du Vagal Ventral… 
Semences qui vont polliniser peu à peu les 3 voies qui s’offrent à toi, pour qu’elles deviennent choisies, et non subies, et ça change tout. 
 
Et qui passe aussi par un débroussaillage. 
Chasser les trolls de ton cerveau : déséquilibres en neurotransmetteurs, messages contraignants, manque d’estime de soi, absence de limites, croyances, quête de sens…
Fondamental.
Essentiel.
 
Tous ces trolls qui font que mon background scientifique ne m’a pas évité de passer 3 fois par la case burn-out, avant de découvrir le coaching. 
Qui n’est pas magique, mais profondément complémentaire, tout comme la naturo et la médecine intégrative préventive sont des compléments indispensables à l’approche allopathique symptomatique… 
Et comme la Théorie PolyVagale.
Qui m’aurait certainement évité mes deux burn-out « bonus » si je l’avais connue à l’époque… 
Mais que je suis très heureuse et excitée de te partager aujourd’hui, et de te proposer dans ma formAction Stress Fighter @ toute heure
 
LA formAction pour créer ta journée de stress-défense personnalisée ! 

Enrichie d’un groupe d’échange pour poser tes questions, et des dernières découvertes en neurosciences pour relier cette quête dont tu étais déjà le Maître du Je(u) à la Théorie PolyVagale. 

Une quête de confiance et de stress-défense. 
De temps.
De pouvoir.
Et de vision. 

Une quête qu’on peut réaliser ensemble, en équipe, à l’occasion d’un coaching de groupe où on va expérimenter le Pouvoir de la TPV pour reprendre le contrôle sur le Temps qui s’accélère et faire le plein de motivAction pour préparer ta Vision pour la rentrée !
Une offre « TPV VIP », avec 2 V comme aWare, avec l’intégralité de la boîte à outils du vagal ventral et les dernières infos & découvertes pour cultiver ton mode aWare et chasser les problèmes !
Ce qui commence par préparer le terrain, pour chasser tes trolls cérébraux, avant d’établir ta carte TPV personnalisée pour mieux reconnaître tes états, reprendre les commandes, et mieux réécrire l’histoire, comme un Maître du Je(u) ! 
 
Pour vivre un été aWare et une rentrée de Maître du Je(u) rejoins l’aventure TPVVIP !
 
Parce que tout est déjà là. 
Parce que ce que j’ai mis en place pour te ramener dans des niveaux de stress « viables » et rétablir tes capacités d’adaptAction, cette stress-défense, utilise cette voie que je ne connaissais pas encore, mais que toutes les études sur la résilience, la cohérence cardiaque, la médiation effleuraient déjà : la résilience, le vagal ventral, la voie des Maîtres du Je(u). 
Simplement.
Sans stress. 
Sans stimulAction externe, contrairement à ce que j’ai pu lire dans des articles sensationnalistes, mais j’en reparlerai. 
Juste en jouant à parcourir les voies de la zenitude.
De la confiance.
Et de la stress-défense. 
Dans un quête ton tu es le héros, le Maître du Je(u).
Ou la Khaleesi bien sûr 😉 
 

Reprends les manettes, choisis ton histoire,
Rejoins l’aventure TPVVIP & deviens un Maître du Je(u) !

 
Théorie PolyVagale, certification, tout est déjà là
 
ALLER PLUS LOIN
> La publication de Stephen Porges, PhD, sur cette nouvelle voie de l’adaptAction : The polyvagal theory: New insights into adaptative reactions of the autonomic nervous system, Cleve Clin J Med. 2009
> Une sélection d’articles sur la thématique à retrouver sur le site officiel de Stephen Porges PhD (avec une section francophone dans cette page, voir aussi la bibliographie pour les publis) 
> La page de mon formActeur Ludovic Leroux qui nous partage ses actus & ressources sur la Pleine Confiance
> UN livre francophone scientifique sur le sujet, « Le système nerveux autonome de la théorie polyvagale au développement psychosomatique » d’Eric Marlien (pour du grand public… j’y travaille, et Ludovic aussi !)