Dans ma touuuute première interview efferveSciente, avec Sébastien Lim de CoWanted, j’avais parlé de comment j’utilisais le je(u) et le jeu dans ma sensibilisAction au burn-out, et de combien j’adorerais proposer un « serious game » (pour utiliser l’expression consacrée, celle où les grands s’autorisent à jouer sous prétexte que le jeu est sérieux… Why so serious?)
 
Sauf que clairement si j’adore gamifier mes formations dans mon discours et mes contenus je suis loiiiiin d’avoir le temps et les compétences pour un si gros projet… alors je guette, j’observe, je surveille les initiActives de stress-défense et les quêtes de je(u) ludiques et gamifiées (elles ne sont pas si nombreuses), et c’est d’un de ces projets que je voulais te parler aujourd’hui : Goodbye Comfort Zone 
 
Goodbye Confort Zone est  la version ultime du développement personnel gamifié, et pour échanger depuis pas mal de temps déjà avec son créActeur Hanine Mhannd je suis vraiment fan de l’évolution du concept, qui en est déjà à son level 3 depuis sa créAction.
 
Si tu as suivi Hanine (sur Instagram, ou sur Ulule quand il a lancé son projet de jeu de dev perso), tu sais qu’il a d’abord axé son projet dans une optique de dépassement de soi, en réalisant une série de challenges pour sortir de sa zone de confort. Intéressant dans une dynamique de coaching de performance, mais pas stress-défense : on est dans l’excès de sympathique et le surinvestissement, ça ne colle pas avec des personnes en quête de stress-défense et/ou en post burn-out 😕
 
Mais comme on n’est pas si nombreux à avoir cette approche très geek et ludique du dev perso on s’est gardé à l’oeil mutuellement, j’ai vu qu’il y avait d’abord eu un livre (level 2), que j’ai découvert récemment (j’en reparlerai), puis level ultime, level 3 : quand Hanine m’a présenté sa plateforme de je(u) en ligne, qu’on en a discuté, et que j’ai pu aller jouer avec c’était juste : WOW 🤩

 

Je te présente SanBo, mon alter ego sur la plateforme 😉 

 

Goodbye Comfort Zone : une (autre) quête de je(u)

Alors déjà… taddaaaaaam ! 
(un aperçu qui bouge comme dans Harry Potter ^^ !)

Un aperçu qui bouge de l'interface Goodbye Comfort Zone

Bienvenue sur l’interface du je(u) 🙂

 
Déjà tu le vois : l’interface est top (moi = visuelle) mais aussi et surtout : on est vraiment dans une gamification intelligente, personnalisée ET humanisée.
 
Je n’avais pas (encore) lu le livre d’Hanine, qui est un super aperçu de cet univers, aussi j’ai été bluffée par la qualité pédagogique et la richesse des ressources, références et outils proposée dans cette aventure : une vraie quête de Je(u), mais pas que
 
A gauche le livre. A droite mon « mode d’emploi », le Codex de mon Alter Ego, étape ultime du niveau d’introduction du je(u) en ligne
 
Autant le livre a déjà été une super (re)découverte de la philosophie du projet, riche de références mais solo, même si on ressens la communauté très présente derrière,  autant la plateforme Goodbye Comfort Zone est vraiment un espace humain, avec un forum interactif si on veut échanger avec les autres membres, un groupe privé, mais aussi un mentor dédié qu’on peut contacter au fil du challenge et un Maître du Je(u) qui valide manuellement chacun des challenge que tu vas remplir dans ton espace (un peu), mais aussi (et surtout) dans la vraie vie : impressionnant
 
Et là où je suis vraiment (beaucoup plus) alignée avec le projet, c’est que outre le côté ludique tout en étant à la pointe du coaching actuel on revient à ce qu’est (pour moi) une « sortie de zone de confort » dans une approche stress-défense : UN RETOUR A SOI 🙂
 
On n’est plus du tout dans le forcé et les expérimentActions parfois stressogènes dans ce je(u), que ce soit via le livre ou sur la plateforme, mais dans le retour à soi, ses valeurs, ses projets… bref tout ce qu’on fait dans POWER mais dans une version à la gamification stylisée et un focus sur l’action et la pratique, quand je garde une grosse part de pédagogie en plus des outils et quêtes de je(u) (aussi parce que j’ai des professionnels de santé parmi mes étudiant.e.s et je me dois de prendre le temps d’expliquer pourquoi et comment nous mettons du je(u) ensemble, après tout c’est ZE première formAction intégrant ces dernières notions des neurosciences)
 
Bref un gros gros boulot (pour Hanine avec son projet comme pour moi avec POWER d’ailleurs !!), et pour tester Goodbye Confort Zone depuis quelques temps déjà je suis impressionnée par la qualité et la pertinence de cette vraie quête de je(u) comme j’aurais rêvé la faire si j’avais eu les connaissances et compétences dans le dev de jeux vidéo… mais non, et comme j’ai trop de projets je vais me concentrer sur POWER puis le livre, et relayer cette super initiActive qu’est Goodbye Comfort Zone en tant que partenaire officielle* 😀 ! 
 
*ce qui veut dire si tu es déjà séduit.e par le projet que tu peux profiter de 20% de réduction sur le programme avec le code EFFERVESCIENCE 😉 
(et si tu lis cet article avant le 31 octobre tu peux profiter de l’accès à vie au prix de l’abonnement annuel – ET me retrouver le 31 octobre à 21h pour ma webformAction halloweenesque
 
Et je peux déjà te dire que je te reparlerai de ce projet, car ils ont de super axes de développement à base d’équipes intégrées, de focus/soutien thématique (stress-défense, burn-out, toussa toussa…. #asuivre), et qu’il est très complémentaire à des coachings (les miens ont évolué vers des formats plus courts justement parce que j’aime fournir des ressources et outils entre les séances), mais aussi à POWER dans la mise en pratique (en fait si vous avez fait POWER vous serez très à l’aise dans la réalisation des missions car il y a beaucoup de sujets que nous avons déjà exploré ensemble)
 
Mais avant de t’en dire plus sur mon test j’aimerais faire un focus sur la notion de « Zone de confort »…
 

Zone de confort… ou d’inconfort ?

On parle beaucoup (trop) dans le développement personnel de « sortir de sa zone de confort », souvent avec une invitation à des défis qui s’ils sont ponctuellement intéressants peuvent vite devenir une injonction stressogène (de plus)ou comment s’enfermer dans un trop de sympathique sous couvert de développement personnel. 

En ça je n’étais pas complètement alignée avec les valeurs de dépassement de soi et d’excellence de l’expérience initiale (trop de SuperFormance)… MAIS je suis en revanche complètement raccord avec le discours du livre « Goodbye Confort Zone » et l’approche de la quête en ligne

Le concept de zone de confort est propre à chaque personne.
Il désigne un espace privilégié où nos activités et nos comportements correspondent à une routine et un schéma qui minimise le stress et les risques. 
Il fournit un état de sécurité mentale optimale
Goodbye Comfort Zone (le livre), Hanine Mhannd

En gros, la zone de confort, c’est ton terrain de « JE ». 

Là question c’est : est-ce que tu t’y sens réellement bien ?
Est-ce que tu y joues ta propre partie, ou bien celle de la société et de ses injonctions ?
Et surtout : est-ce que tu t’amuses sur ton terrain de JE ? 
Est-ce qu’il y a AUSSI du plaisir, du Je(u) ? 

J’aime beaucoup l’approche présentée dans cette vidéo, où la « zone de confort » est une zone d’inconfort en réalité, parce que subie, et où toute cette quête de je(u) passe par l’apprentissage et le retour à soi pour révéler son diamant intérieur, son terrain de Je(u) 💎


Quitter sa « zone de confort » c’est en réalité revenir à soi, tomber la cape et suivre SON cap, et (re)mettre du JE(U).
Et j’insiste là encore sur l’importance du « U » à la fin : toi, tes besoins, ta sécurité, et ton PLAISIR !
(parce qu’on est pas là pour se faire ch*** se laisser cramer à coup de burn-out pour des quêtes qui ne sont pas les nôtres…)

Et ce qu’il faut bien comprendre c’est qu’on ne peut explorer ce terrain de je(u), et étendre sa zone de confort qu’en retournant régulièrement se ressourcer sur son terrain de JE, celui où tu te reconnectes à toi et tes besoins, et ce point est essentiel !

D’ailleurs sur ce sujet je t’invite++ à nous rejoindre le 31 octobre pour ma webformAction de sensibilisAction… ou si tu arrives trop tard à libérer ton POWER, que ce soit dans Goodbye Comfort Zone pour l’aspect ludique et collaborActif et/ou dans POWER pour apprendre les clés de te quête de je(u), loin des injonctions et conditionnements, version stress-défense et Pleine Confiance 😊

Ta mission : reprendre les manettes, loin des injonctions et conditionnements, et (re)mettre du Je(u) !

 

Es-tu dans la team des Challengers ou des Personnages Non Joueurs ? 

Dans l’univers des jeux vidéos, ou des jeux de rôle Grandeur Nature on parle de « Personnages Non Joueurs », des personnages qui sont dans l’interface mais n’interviennent pas dans l’intrigue dans les jeux en ligne, ou des personnes qui se trouvent sur le lieu d’une quête grandeur nature, dans notre monde réel, mais ne seraient pas dans notre partie, notre je(u)…
(On pourrait parler de figurants aussi… ou de moldus, affectueusement bien sûr !)

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise équipe, il y a juste toi avec toi : est-ce que tu te sens bien et épanoui.e sur ton terrain de Je(u) actuel ? 
Est-ce que tu es bien présent.e sur ce terrain de je(u), dans ta maison, à l’écoute de tes besoins, de tes envies, de tes rêves… les tiens, et pas des injonctions ?

Et si ce n’est pas le cas… est-ce que tu es prêt.e à commencer ta quête de Je(u) et à… passer à l’action ? 

Car oui disons-le clairement : il n’y a pas de succès (quelque que soit là encore sa définition du succès) sans action. 

Le succès c’est le savoir mis en action !
(comme le savoir ne prend son POUVOIR que quand il est transmis et appliqué…

Il ne suffit pas de lire des livres et/ou investir dans des coachings hors de prix (poke les collègues « high tickets ») si on ne met pas en pratique ce qu’on a appris…
(à part si notre intention est d’avoir la plus grande bibliothèque du monde… et encore… too many books too little time…) 

Et je dis ça sans jugement aucun : je suis quand même LA fille qui a fait 3 burn-out alors qu’elle a étudié ET enseigné le burn-out à des médecins et thérapeutes… preuve qu’une lecture purement cérébrale et scientifique ne suffit pas si on ne revient pas à soi (merci le coaching et les neurosciences appliquées !)

Donc LA question c’est : est-ce que tu es OK sur ton terrain de JE actuel, ou est-ce que tu sens au fond de toi qu’en fait tu ne joues pas, ou plus… et est-ce que tu es prêt.e à (re)mettre du Je(u) ?

Mon engagement à (re)mettre du Je(u) -version livre- et le livret dont je suis l’héroïne –version je(u) en ligne
(et le livret en fait c’est juste la synthèse de mes challenges du module d’introduction !!!)

 

Mission expérimentAction !

Que dire de plus à part : à toi de jouer 😉 ?! 
 
Si je sais : t’aiguiller un peu plus entre les différents formats et ressources… mission informAction !
 
Si tu veux une expérience immersive et ludique, avec une vraie quête de je(u) aussi personnalisée que l’accompagnement et des défis adaptés ET adaptables selon tes envies et ressources, dans un univers ludique super esthétique où TU es le héros RDV sur la plateforme en ligne ! 
Et te je rappelle que tu peux profiter de 20% de promo avec mon code partenaire EFFERVESCIENCE (et de l’accès à vie pour le prix de l’abonnement annuel si tu t’inscris d’ici le 31 octobre)
 
Si tu veux un peu plus de théorie (mais pas trop), moins d’écrans, une quête plus slow et à ton rythme, et à un budget moindre le livre Goodbye Confort Zone est un excellent investissement pour commencer à (re)mettre du je(u) ! (et en plus là aussi :  esthétiquement il est beau – je RESTE très visuelle !) 
 
Et si tu veux LA combo théorie et pratique et que tu aimes comprendre, décortiquer et faire des liens entre les différents concepts avant d’agir alors ma formAction POWER est faite pour toi 🙂 
Car oui même en mettant du je(u) je reste très cérébrale dans ma pédagogie, d’autant que j’enseigne autant au grand public qu’aux professionnels de santé, coachs et thérapeutes, car pour moi, et en ça je rejoins Hanine, le savoir ne doit pas être réservé à une minorité de « sachants »… (et ça j’en parlerai aussi le 31 octobre)
 
Enfin si tu découvres mon univers grâce à cet article, et encore plus si tu es arrivé.e jusqu’ici, tu gagnes mon guide gratuit « Burn-out les règles du je(u) » pour mieux (re)connaître le burn-out et éviter de passer du côté zombie de la Force… #gg
 
Et oui là aussi c’est très ludique, à tel point que c’est un guide format GameBoy, avec du Tetris, des chats et des licornes dedans 🙂
(mais aussi de vrais conseils et infos pratiques validées par des médecins… là encore on voit l’impact de la gamification sur la sensibilisAction)
 
PS : pour les informActeurs et autre formActeurs NO STRESS sur la qualité visuelle et conceptuelle++ du projet d’Hanine ! Il a une équipe derrière lui, ce n’est pas sa première version du projet et la gamification n’est pas QUE dans la forme loin de là, on peut l’appliquer en face cam avec un simple PowerPoint, c’est d’ailleurs un sujet évoqué dans la version livre du projet Goodbye Comfort Zone, et que je décortique dans Objectif FormAction pour que tu mettes du Je(u) dans tes formActions 😉